participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Dim 15 Mar - 12:47

Voilà le petit sujet tiré au sort aujourd'hui... je me suis penchée dessus environ 1h30 en bossant avec les livres que j'ai à savoir le Biologie de Raven, physiologie végétale d'Hopkins et physiologie animale de Schidt-Nielson et voilà le résultat... à vos critiques!!!

tout au long du sujet, on réalise le schéma du cycle de l'azote en faisant apparaitre les différents intervenants

Participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

introduction
Sur Terre, l'azote est réparti en 3 grands réservoirs
=> l'atmosphère dont le N2 représente 78%
=> le sol, dans lequel l'azote est réparti entre les nitrates NO2-(forme majoritaire), les nitrites NO3- et les ammonium (ou sous forme d'ammoniac selon le pH)
=> la biomasse pour laquelle l'azote est un des constituants indispensable pour les acide nucléiques et les protéines (formule générale d'1 acide aminé)

problématique : l'échange entre ces 3 réservoirs constitue le cycle biogéochimique du carbone. Quelle partie du cycle sont imputables à des êtres vivants?

I) de l'atmosphère à la biomasse
1) fixation biologique de l'azote
représente 150 à 190 millions de tonne par an
possible uniquement pour des organismes procaryotes, libres ou en symbiose avec des racines de plantes (ex : rhizobium des légumineuses)=> processus niveau réservoir SOL
transformation de l'azote atmosphérique en ammoniac : N2 + 3H2 => 2NH3 enzyme clé = dinitrogénase nécessite énergie apportée par ATP

2) transformation de l'azote dans le sol
transformation en nitrates par des bactéries de genre Nitrosomonas et Nitrococcus
transformation des nitrates en nitrites par les bactéries nitrifiantes genre Nitrobacter

3) assimilation de l'azote
a) cas des symbioses ex des légumineuses
utilisation directe de la forme NH4+
b) prélèvement dans le sol
nécessite transformation en NH4+
=> 2H+ + 2e- + NO3- => NO2- + H2O enzyme cytosolique inductible : nitrate réductase
=> 8H+ + NO2- + 6e- => NH4+ + 2H2O nitrite réductase

L'azote ainsi assimilé au niveau des plantes et du plancton entre ensuite pris dans la chaine alimentaire et est consommé par la biomasse animale. L'azote rentre de nouveau dans le cycle biogéochimique de l'azote soit par excrétion, défécation ou mort des organismes.

II) de la biomasse à l'atmosphère
1) excrétion azotée animale
L'azote peut être transformé en ammoniac (NH3), urée (CH4ON2) ou acide urique (C5H4O3N4) selon l'organisme cf figure 9-13 p 379 Schmidt-Nielsen

2) traitement des déchets azotés dans le sol
décomposition des organismes morts, des excrétions et déjections par des bactéries => acides aminés
Aa => bactéries ammonifiantes (ex?) => NH4+
NH4+ => bactéries nitrifiantes => nitrates ==> stock principal d'azote dans le sol
==> perdu dans les sédiments
==> bactéries dénitrifiantes (ex : Thiobacillus denitrifians) => N2 qui retourne à l'atmosphère 93 à 190 millions de tonnes par an

III) interventions de l'homme
1) la fixation industrielle
souvent N est un facteur limitant pour la croissance des plantes => utilisation d'engrais chimique pour rendement
30% de la quantité totale d'azote fixée l'est par fixation industrielle (intervention indirecte de l'homme....) pour production d'engrais chimique

2) conséquences de la déforestation
disparition des plantes qui prélèvent l'azote dans le sol ==> désequilibre local dans le cycle avec une diminution du stock du sol (entrainés par lessivage) => appauvrissement des sols en composés azotés

conclusion
Spoiler:
je ne sais pas trop quoi mettre exactement mais en gros
, en s'appuyant sur le schéma on montre que des êtres vivants interviennent à tous les niveaux du cycle. cependant, 10% de l'azote atmosphérique est fixé sans intervention d'êtres vivants et les eaux de pluies constituent un apport non négligeable d'azote dans le sol

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Manoo le Dim 15 Mar - 14:29

et hop
un commentaire ! Wink

Participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

introduction
Sur Terre, l'azote est réparti en 3 grands réservoirs
=> l'atmosphère dont le N2 représente 78%
=> le sol, dans lequel l'azote est réparti entre les nitrates NO2-(forme majoritaire), les nitrites NO3- et les ammonium (ou sous forme d'ammoniac selon le pH)
=> la biomasse pour laquelle l'azote est un des constituants indispensable pour les acide nucléiques et les protéines (formule générale d'1 acide aminé)
et dans l'océan?

problématique : l'échange entre ces 3 réservoirs constitue le cycle biogéochimique du carbone. Quelle partie du cycle sont imputables à des êtres vivants? ah j'aime bien je ne sais pas ce que j'aurais choisi mais je trouve que ça réponds au titre

I) de l'atmosphère à la biomasse
peut=être comparer la quantité d'N de la biomasse et cette de l'atmosphère ici non? sauf si tu ne le fais pas explicitement en intro
1) fixation biologique de l'azote
représente 150 à 190 millions de tonne par an
possible uniquement pour des organismes procaryotes, libres ou en symbiose avec des racines de plantes (ex : rhizobium des légumineuses)=> processus niveau réservoir SOL
transformation de l'azote atmosphérique en ammoniac : N2 + 3H2 => 2NH3 enzyme clé = dinitrogénase nécessite énergie apportée par ATP

2) transformation de l'azote dans le sol et celui de l'atm?
transformation en nitrates par des bactéries de genre Nitrosomonas et Nitrococcus
transformation des nitrates en nitrites par les bactéries nitrifiantes genre Nitrobacter

3) assimilation de l'azote
a) cas des symbioses ex des légumineuses
utilisation directe de la forme NH4+
b) prélèvement dans le sol
nécessite transformation en NH4+
=> 2H+ + 2e- + NO3- => NO2- + H2O enzyme cytosolique inductible : nitrate réductase
=> 8H+ + NO2- + 6e- => NH4+ + 2H2O nitrite réductase

L'azote ainsi assimilé au niveau des plantes et du plancton entre ensuite pris dans la chaine alimentaire et est consommé par la biomasse animale. L'azote rentre de nouveau dans le cycle biogéochimique de l'azote soit par excrétion, défécation ou mort des organismes.
ici tu ne parles que des végétaux
ok de toute façon c'est le principal car après on a peut de chose à dire pour les animaux mais faudrait au moins dire comment ils se procure cette azote
est=ce qu'il se servent de l'azote de l'air? gros réservoir quand même !

II) de la biomasse à l'atmosphère
1) excrétion azotée animale
L'azote peut être transformé en ammoniac (NH3), urée (CH4ON2) ou acide urique (C5H4O3N4) selon l'organisme cf figure 9-13 p 379 Schmidt-Nielsen vers quel réservoir?

2) traitement des déchets azotés dans le sol
décomposition des organismes morts, des excrétions et déjections par des bactéries => acides aminés
Aa => bactéries ammonifiantes (ex?) => NH4+
NH4+ => bactéries nitrifiantes => nitrates ==> stock principal d'azote dans le sol
==> perdu dans les sédiments
==> bactéries dénitrifiantes (ex : Thiobacillus denitrifians) => N2 qui retourne à l'atmosphère 93 à 190 millions de tonnes par an
précise ici que les végétaux fixateurs subissent cette ammonification dénitrification etc... pour montrer que la boucle est bouclée==> CYCLE

III) interventions de l'homme
1) la fixation industrielle
souvent N est un facteur limitant pour la croissance des plantes => utilisation d'engrais chimique pour rendement
30% de la quantité totale d'azote fixée l'est par fixation industrielle (intervention indirecte de l'homme....) pour production d'engrais chimique utilisation d'engrais verts pour y palier

2) conséquences de la déforestation
disparition des plantes qui prélèvent l'azote dans le sol ==> déséquilibre local dans le cycle avec une diminution du stock du sol (entrainés par lessivage) => appauvrissement des sols en composés azotés et aussi pollution des lacs et points d'eau continentaux et bords de mer comme lagon==> conséquences graves sur les écosystème récifaux : passage d'un écosytème récifaux à un écosystème algaires
ceci dit développer un exemple suffit mais au moins faudrait citer uen 2 autres conséquences

conclusion reviens peut=être sur le schéma ça te permets de compléter si t'as oublié un truc
en s'appuyant sur le schéma on montre que des êtres vivants interviennent à tous les niveaux du cycle. cependant, 10% de l'azote atmosphérique est fixé sans intervention d'êtres vivants et les eaux de pluies constituent un apport non négligeable d'azote dans le sol

je pense que tu devrais peut=être donner des chiffres à chaque partie de ce qui rentre ou sort pour montrer que c'est bien un cycle que l'on a non?

voilou!!!



_________________
Manoo

Manoo

Messages : 2543
Date d'inscription : 16/09/2008

http://cid-1a197fd79fea5c25.spaces.live.com/default.aspx?_c02_vw

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Manoo le Dim 15 Mar - 14:34

il y a aussi un truc c'est que c'est logique comme plan on tourne, ça fait "cycle"
mais pour l'enchainement il faudrait trouver des "petits" problèmes ou questionnement
parce là comme ça il manque un côté étude, pourquoi tu nous parles de ceci ou ça?



j'arrive pas à expliquer....
peut=être que tu peux insérer un coté expérimental?
pour les fixation d'N par ex?

sinon il faudrait peut
=être prendre un livre d'écologie juste pour compléter un peu et il y aura peut=être des idées dans le symbiose de M. Sélosse
si tu peux pas les feuilleté au moins tu peux noter qu'il y a des info dedans


_________________
Manoo

Manoo

Messages : 2543
Date d'inscription : 16/09/2008

http://cid-1a197fd79fea5c25.spaces.live.com/default.aspx?_c02_vw

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par sabinem le Dim 15 Mar - 16:41

j'ajoute quelques commentaires à ceux de Manoo

[/i][/b][/color]
Participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote


introduction
Sur Terre, l'azote est réparti en 3 grands réservoirs
=> l'atmosphère dont le N2 représente 78%
=> le sol, dans lequel l'azote est réparti entre les nitrates NO2-(forme majoritaire), les nitrites NO3- et les ammonium (ou sous forme d'ammoniac selon le pH)
=> la biomasse pour laquelle l'azote est un des constituants indispensable pour les acide nucléiques et les protéines (formule générale d'1 acide aminé) [/color]pas mal de discriminer selon le lieu on peut aussi distinguer selon le type d'N : N moléculaire = N2atm / Nminéral = NO3-, NO2- et NH4+ sol et Norganique= aa et bases azotés EV....peut être aussi dire avant la pb plutôt que dans la pb elle même que les 3 réservoirs sont interconnectés dans les ecosystèmes ... définir cycle?

problématique : l'échange entre ces 3 réservoirs constitue le cycle biogéochimique du carbone. Quelle partie du cycle sont imputables à des êtres vivants? ah j'aime bien je ne sais pas ce que j'aurais choisi mais je trouve que ça réponds au titre


pour tes titres tu es resté en cohérence avec ton intro avec les changements de lieux de l'N.... le rôle principal des EV étant un changement de forme ... pourquoi pas Nminé--> Norga et Norga --> Nminé

I) de l'atmosphère à la biomasse
peut=être comparer la quantité d'N de la biomasse et celle de l'atmosphère ici non? sauf si tu ne le fais pas explicitement en intro pour moi en intro

1) fixation biologique de l'azote
représente 150 à 190 millions de tonne par an
possible uniquement pour des organismes procaryotes, libres ou en symbiose avec des racines de plantes (ex : rhizobium des légumineuses)=> processus niveau réservoir SOL pour illustrer racine de trèfle en coupe ... rose = leghémo .... écrasée + bleu de méthylène => coloration des bactéries
transformation de l'azote atmosphérique en ammoniac : N2 + 3H2 => 2NH3 enzyme clé = dinitrogénase nécessite énergie apportée par ATP

2) transformation de l'azote dans le sol et celui de l'atm?
transformation en nitrates par des bactéries de genre Nitrosomonas et Nitrococcus
transformation des nitrates en nitrites par les bactéries nitrifiantes genre Nitrobacter

3) assimilation de l'azote
a) cas des symbioses ex des légumineuses
utilisation directe de la forme NH4+
b) prélèvement dans le sol
nécessite transformation en NH4+
=> 2H+ + 2e- + NO3- => NO2- + H2O enzyme cytosolique inductible : nitrate réductase
=> 8H+ + NO2- + 6e- => NH4+ + 2H2O nitrite réductase
dans l'assimilation j'aurais aussi mis les voies de synthèse des aa
L'azote ainsi assimilé au niveau des plantes et du plancton entre ensuite pris dans la chaine alimentaire et est consommé par la biomasse animale. L'azote rentre de nouveau dans le cycle biogéochimique de l'azote soit par excrétion, défécation ou mort des organismes.


[/color][/i][/b]
II) de la biomasse à l'atmosphère
1) excrétion azotée animale
L'azote peut être transformé en ammoniac (NH3), urée (CH4ON2) ou acide urique (C5H4O3N4) selon l'organisme cf figure 9-13 p 379 Schmidt-Nielsen vers quel réservoir?

2) traitement des déchets azotés dans le sol
décomposition des organismes morts, des excrétions et déjections par des bactéries => acides aminés
Aa => bactéries ammonifiantes (ex?) => NH4+
NH4+ => bactéries nitrifiantes => nitrates ==> stock principal d'azote dans le sol
==> perdu dans les sédiments
==> bactéries dénitrifiantes (ex : Thiobacillus denitrifians) => N2 qui retourne à l'atmosphère 93 à 190 millions de tonnes par an
précise ici que les végétaux fixateurs subissent cette ammonification dénitrification etc... pour montrer que la boucle est bouclée==> CYCLEok

III) interventions de l'homme
1) la fixation industrielle
souvent N est un facteur limitant pour la croissance des plantes => utilisation d'engrais chimique pour rendementdéséquilibre à montrer par une comparaison des importations 120kg/ha/an et des exportations 210kg/ha/an => nécessité d'engrais
30% de la quantité totale d'azote fixée l'est par fixation industrielle (intervention indirecte de l'homme....) pour production d'engrais chimique utilisation d'engrais verts pour y palier

2) conséquences de la déforestation
disparition des plantes qui prélèvent l'azote dans le sol ==> déséquilibre local dans le cycle avec une diminution du stock du sol (entrainés par lessivage) => appauvrissement des sols en composés azotés et aussi pollution des lacs et points d'eau continentaux et bords de mer comme lagon==> conséquences graves sur les écosystèmes récifaux : passage d'un écosystème récifal à un écosystème alguaire
ceci dit développer un exemple suffit mais au moins faudrait citer une 2 autres conséquences


conclusion reviens peut=être sur le schéma ça te permets de compléter si t'as oublié un truc
en s'appuyant sur le schéma on montre que des êtres vivants interviennent à tous les niveaux du cycle. cependant, 10% de l'azote atmosphérique est fixé sans intervention d'êtres vivants et les eaux de pluies constituent un apport non négligeable d'azote dans le sol

je pense que tu devrais peut=être donner des chiffres à chaque partie de ce qui rentre ou sort pour montrer que c'est bien un cycle que l'on a non?
ok.... pour l'ouverture revenir sur l'intérêt économique pour l'homme .... équilibre cycle / bonne productivité / cultures alternées légumineuses et céréales

Sabine

sabinem

Messages : 401
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par sabinem le Dim 15 Mar - 16:45

Manoo a écrit:il y a aussi un truc c'est que c'est logique comme plan on tourne, ça fait "cycle"
mais pour l'enchainement il faudrait trouver des "petits" problèmes ou questionnement
parce là comme ça il manque un côté étude, pourquoi tu nous parles de ceci ou ça?


en fait je pense que le plan fait un peu bateau... en même temps je ne vois pas trop comment faire autrement ???? j'aurais aussi fait celui qui suit le cycle....

.... et pourquoi pas présenter le cycle dans un écosystème donné pour chaque partie du cycle ??? ou le même tout le long et une généralisation en conclu mais si on garde le même pas simple de caser la déforestation et l'écosys récifal ?

Qu'en pensez-vous?

Sabine

sabinem

Messages : 401
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Dim 15 Mar - 17:38

Alors je vais rajouter mes commentaires en indigo....

sabinem a écrit:j'ajoute quelques commentaires à ceux de Manoo

[/i][/b][/color]
Participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote


introduction
Sur Terre, l'azote est réparti en 3 grands réservoirs
=> l'atmosphère dont le N2 représente 78%
=> le sol, dans lequel l'azote est réparti entre les nitrates NO2-(forme majoritaire), les nitrites NO3- et les ammonium (ou sous forme d'ammoniac selon le pH)
=> la biomasse pour laquelle l'azote est un des constituants indispensable pour les acide nucléiques et les protéines (formule générale d'1 acide aminé) [/color]pas mal de discriminer selon le lieu on peut aussi distinguer selon le type d'N : N moléculaire = N2atm / Nminéral = NO3-, NO2- et NH4+ sol et Norganique= aa et bases azotés EV....peut être aussi dire avant la pb plutôt que dans la pb elle même que les 3 réservoirs sont interconnectés dans les ecosystèmes ... définir cycle? je note!!

problématique : l'échange entre ces 3 réservoirs constitue le cycle biogéochimique du carbone. Quelle partie du cycle sont imputables à des êtres vivants? ah j'aime bien je ne sais pas ce que j'aurais choisi mais je trouve que ça réponds au titre :Dmerci


pour tes titres tu es resté en cohérence avec ton intro avec les changements de lieux de l'N.... le rôle principal des EV étant un changement de forme ... pourquoi pas Nminé--> Norga et Norga --> Nminé oui j'y avais pensé aussi à vrai dire c'est ce que j'avais commencé à faire pour mon brouillon et j'ai changé... mias c'est peut-etre mieux car là ca ne souligne que 2 réservoirs et on pourrait presque oublier le rôle charnière du sol....

I) de l'atmosphère à la biomasse
peut=être comparer la quantité d'N de la biomasse et celle de l'atmosphère ici non? sauf si tu ne le fais pas explicitement en intro pour moi en intro ok je suis d'accord ca irait dans l'intro... mon problème : je n'ai pas trouvé de chiffres avec ce que j'ai chez moi... une idée de référence?

1) fixation biologique de l'azote
représente 150 à 190 millions de tonne par an
possible uniquement pour des organismes procaryotes, libres ou en symbiose avec des racines de plantes (ex : rhizobium des légumineuses)=> processus niveau réservoir SOL pour illustrer racine de trèfle en coupe ... rose = leghémo .... écrasée + bleu de méthylène => coloration des bactéries super une expérience!! merci
transformation de l'azote atmosphérique en ammoniac : N2 + 3H2 => 2NH3 enzyme clé = dinitrogénase nécessite énergie apportée par ATP

2) transformation de l'azote dans le sol et celui de l'atm? dans l'atmosphère il n'y a pas d'action des êtres vivants non?
transformation en nitrates par des bactéries de genre Nitrosomonas et Nitrococcus
transformation des nitrates en nitrites par les bactéries nitrifiantes genre Nitrobacter

3) assimilation de l'azote
a) cas des symbioses ex des légumineuses
utilisation directe de la forme NH4+
b) prélèvement dans le sol
nécessite transformation en NH4+
=> 2H+ + 2e- + NO3- => NO2- + H2O enzyme cytosolique inductible : nitrate réductase
=> 8H+ + NO2- + 6e- => NH4+ + 2H2O nitrite réductase
dans l'assimilation j'aurais aussi mis les voies de synthèse des aa tu veux ire juste montrer un doc en montrant les grandes lignes ou le détailler? tu sais où je pourrais trouver 1 doc?
L'azote ainsi assimilé au niveau des plantes et du plancton entre ensuite pris dans la chaine alimentaire et est consommé par la biomasse animale. L'azote rentre de nouveau dans le cycle biogéochimique de l'azote soit par excrétion, défécation ou mort des organismes.


[/color][/i][/b]
II) de la biomasse à l'atmosphère
1) excrétion azotée animale
L'azote peut être transformé en ammoniac (NH3), urée (CH4ON2) ou acide urique (C5H4O3N4) selon l'organisme cf figure 9-13 p 379 Schmidt-Nielsen vers quel réservoir? bien vu!! je pense que je l'aurais peut-etre dit l'oral mais mieux vaut le préciser tu as raison : le sol

2) traitement des déchets azotés dans le sol
décomposition des organismes morts, des excrétions et déjections par des bactéries => acides aminés
Aa => bactéries ammonifiantes (ex?) => NH4+
NH4+ => bactéries nitrifiantes => nitrates ==> stock principal d'azote dans le sol
==> perdu dans les sédiments
==> bactéries dénitrifiantes (ex : Thiobacillus denitrifians) => N2 qui retourne à l'atmosphère 93 à 190 millions de tonnes par an
précise ici que les végétaux fixateurs subissent cette ammonification dénitrification etc... pour montrer que la boucle est bouclée==> CYCLEok ah oui... en fait pour moi c'était implicite dans "organismes morts" je parlais aussi bien des animaux que des végétaux fixateurs

III) interventions de l'homme
1) la fixation industrielle
souvent N est un facteur limitant pour la croissance des plantes => utilisation d'engrais chimique pour rendementdéséquilibre à montrer par une comparaison des importations 120kg/ha/an et des exportations 210kg/ha/an => nécessité d'engrais merci pour les chiffres! tu as une source que je puisse noter ca stp?
30% de la quantité totale d'azote fixée l'est par fixation industrielle (intervention indirecte de l'homme....) pour production d'engrais chimique utilisation d'engrais verts pour y palier

2) conséquences de la déforestation
disparition des plantes qui prélèvent l'azote dans le sol ==> déséquilibre local dans le cycle avec une diminution du stock du sol (entrainés par lessivage) => appauvrissement des sols en composés azotés et aussi pollution des lacs et points d'eau continentaux et bords de mer comme lagon==> conséquences graves sur les écosystèmes récifaux : passage d'un écosystème récifal à un écosystème alguaire alors j'y avais pensé mais j'avais peur que ca soit hors sujet....
ceci dit développer un exemple suffit mais au moins faudrait citer une 2 autres conséquences


conclusion reviens peut=être sur le schéma ça te permets de compléter si t'as oublié un truc
en s'appuyant sur le schéma on montre que des êtres vivants interviennent à tous les niveaux du cycle. cependant, 10% de l'azote atmosphérique est fixé sans intervention d'êtres vivants et les eaux de pluies constituent un apport non négligeable d'azote dans le sol

je pense que tu devrais peut=être donner des chiffres à chaque partie de ce qui rentre ou sort pour montrer que c'est bien un cycle que l'on a non? les seuls chiffres que j'ai trouvé c'est ce qui est fixé et ce qui retourne à l'atmosphère ainsi que les % fixation bio, fixation industrielle et fixation autre, mias je vias chercher

ok.... pour l'ouverture revenir sur l'intérêt économique pour l'homme .... équilibre cycle / bonne productivité / cultures alternées légumineuses et céréales ah ben oui, bien vu!! comme ca je reviens en partie sur mon III

Sabine

Merci les filles pour vos remarques. juste pour etre sûre, mon III ne vous semble donc pas hors sujet? j'avais peur que ca soit limite et aussi que ca fasse un peu déséquilibré par rapport aux 2 autres

bon ben pour un 1er plan je suis plutot contente pour le moment!! vos critiques sont très constructives et finalement restent basées sur mon plan donc j'attend de voir si d'autres critiques viennent se greffer mias à part le remplissage des parties à paufiner je pense que je peux valider mon plan alors?

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Dim 15 Mar - 17:43

sabinem a écrit:
Manoo a écrit:il y a aussi un truc c'est que c'est logique comme plan on tourne, ça fait "cycle"
mais pour l'enchainement il faudrait trouver des "petits" problèmes ou questionnement
parce là comme ça il manque un côté étude, pourquoi tu nous parles de ceci ou ça?
oui travailler les transitions je note!!

en fait je pense que le plan fait un peu bateau... en même temps je ne vois pas trop comment faire autrement ???? j'aurais aussi fait celui qui suit le cycle....

.... et pourquoi pas présenter le cycle dans un écosystème donné pour chaque partie du cycle ??? euh honnètement parce que je ne pense pas être capable de le faire.... ou le même tout le long et une généralisation en conclu mais si on garde le même pas simple de caser la déforestation et l'écosys récifal ?

Qu'en pensez-vous?

Sabine

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Cattina le Dim 15 Mar - 17:56

Coucou !!!

de retour après un we de folie Wink lol

Bon, ok avec les remarques des filles, je n'y reviendrai pas.

Malheureusement, Marie, moi, mon pb, comme tu le soulignes, c'est le III... OK l'homme est un être vivant, mais j'ai du mal à penser que d'en faire une partie entière soit judicieux... En ouverture, ok. Le B tu peux le caser dans tes différentes parties (le A aussi d'ailleurs) mais une partie, bof, d'autant qu'elle va être plus petite non ?

Bon perso, avant de proposer quelque chose, faudrait que je révise le cycle de l'azote, mais y'aurait pas moyen de faire une partie "de la biomasse à la biomasse" ? Suspect

Mais sinon, l'idée de cycle ok.

Ah je relis, dans l'intro, tu dis "3 réservoirs, atm sol et êtres vivants" puis dans tes parties, tu ne parles plus du sol. En fait, c'est ton II, non ? Plutôt que "de la biomasse à l'atm", il est peut être plus adéquat de mettre "de la biomasse au sol" ??? Je sais pas trop. Qu'en pensez vous ?

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Dim 15 Mar - 18:10

alors pour l'histoire du sol en fait il apparait dasn le 2 grandes parties et c'est vrai qu'il a tendance à etre oublié d'où en effet l'idée de plutot parler comme l'a dit Sabine du I) N minéral à l'orga et II) de l'orga au minéral
enste je n'ai pas fait de partie biomasse- biomasse car le titre c'est le cycle biogéochimique et j'avais peur que ca soit hors sujet car là c'est le cycle biologique....

pour le III) ben oui, je comprend bien ce que tu dis, je n'étais pas sûre que ca ait sa place et à la fois ca me semble important donc peut-etre en parler plutot en conclusion comme ouverture....

après là c'est un plan théorique mais je ne me rend pas compte du temps que ca prendrait à l'oral...

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par levogyre le Dim 15 Mar - 18:55

bon j'avoue que j'ai survolé ton plan, mais je suis d'accord avec catherine: les principaux êtres vivants impliqués dans le cycle du carbone étant les bactéries, je me vois mal faire une partie complète sur l'homme

levogyre

Messages : 789
Date d'inscription : 03/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par sabinem le Dim 15 Mar - 18:59

pour le III... faire une partie déséquilibre du cycle comme ça en fonction des types de sol lessivage... et de végétation légumineuses.... tu as un déficit + ou - grand => tu restes sur les principaux acteurs du cycle mais tu parles de l'homme en casant déforestation / engrais et eutrophisation

Sabine

sabinem

Messages : 401
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Manoo le Dim 15 Mar - 19:10

pour le III je pense comme Sabine



2) transformation de l'azote dans le sol et celui de l'atm? dans l'atmosphère il n'y a pas d'action des êtres vivants non?
en fait là j'ai l'impression que tu parles du devenir de l'N du sol mais pas de l'N de l'atm
mais après peit-être que tu en parles aussi? (ce que devient l'N de l'air une fois dans le sol?)

ouh lala Suspect
tu comprends ce que je veux dire?

_________________
Manoo

Manoo

Messages : 2543
Date d'inscription : 16/09/2008

http://cid-1a197fd79fea5c25.spaces.live.com/default.aspx?_c02_vw

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Dim 15 Mar - 19:27

@ Manoo euh ben à ce sujet je dis qu'il peut etre sois directement transformé en NH4+ soit transformé en nitrates et nitrites... c'est ca ta question ou pas?

@ Sabine pas mal l'idée des déséquilibres au sein du cycle....

@ Lévogyre l'azote fixé par l'homme de façon industriel (certes pas direct) représente quand meme 30% de l'azote total fixé donc ce n'est quand meme pas négligeable, maintenant je suis d'accord sur le fait qu ca ne mérite peut-etre pas une partie entière comme je l'avais fait...

bon j'essaie de proposer autre chose au plus tard demain...

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Manoo le Dim 15 Mar - 19:31

marieb148 a écrit:@ Manoo euh ben à ce sujet je dis qu'il peut etre sois directement transformé en NH4+ soit transformé en nitrates et nitrites... c'est ca ta question ou pas?

oui c'st ça

j'ai du mal lire sorry Embarassed
ben c'est ok alors !!

_________________
Manoo

Manoo

Messages : 2543
Date d'inscription : 16/09/2008

http://cid-1a197fd79fea5c25.spaces.live.com/default.aspx?_c02_vw

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Dim 15 Mar - 19:39

Manoo a écrit:
marieb148 a écrit:@ Manoo euh ben à ce sujet je dis qu'il peut etre sois directement transformé en NH4+ soit transformé en nitrates et nitrites... c'est ca ta question ou pas?

oui c'st ça

j'ai du mal lire sorry Embarassed
ben c'est ok alors !!

ou je me suis mal exprimé.... lol
merci en tous cas de t'etre penché là-dessus

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Lun 16 Mar - 11:35

Nouvel essai....

Participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

introduction
Sur Terre, l'azote est réparti en 3 grands réservoirs (dessiner les 3 grands réservoirs avec les chiffres donnés après et compléter au fur et à mesure des flux mis en évidence)
=> l'atmosphère dont le N2 représente 78% -> 3.8.109 t d'Azote
=> le sol, dans lequel l'azote est réparti entre les nitrates NO2-(forme majoritaire), les nitrites NO3- et les ammonium (ou sous forme d'ammoniac selon le pH)
=> la biomasse pour laquelle l'azote est un des constituants indispensable montrer plantes avec sol en carence d'azote? utilisé pour les acides nucléiques et les protéines (formule générale d'1 acide aminé)
sol + plante -> 98000t d'azote
Il existe des échanges entre ces 3 réservoirs, bien que la quantité d'azote dans chaque réserovir reste constante : il existe donc un cycle où ce que chaque réservoir perd, il le récupère par un autre réservoir?

PB : Quelle partie du cycle sont imputables à des êtres vivants?

I) de l'atmosphère à la biomasse
1) fixation biologique de l'azote
représente 150 à 190 millions de tonne par an (environ 140t/an niveau terrestre et 30t/an niveau océan)
possible uniquement pour des organismes procaryotes, libres ou en symbiose avec des racines de plantes (ex : rhizobium des légumineuses)=> processus niveau réservoir SOL
mise en évidence de a symbiose par expérience de coloration de racine de trèfle/ coupe => coloration rosée par leghémoglobine, ajout bleu de méthylène colore bactéries. si possible comparer croissance légumineuse en présence bactéries et en milieu sans bactérie...
transformation de l'azote atmosphérique en ammoniac : N2 3H2 => 2NH3 enzyme clé = dinitrogénase nécessite énergie apportée par ATP ex : Azotobacter, Clostridium, bactéries photosynthétiques

transition : composition d'1 sol en composés azotés : pas que sous forme NH3. D'où viennent les nitrates et les nitrites?

2) transformation de l'azote dans le sol
transformation en nitrates par des bactéries de genre Nitrosomonas et Nitrococcus
transformation des nitrates en nitrites par les bactéries nitrifiantes genre Nitrobacter

trnasition : comment l'azote contenu dans le sol parvient-il à la biomasse végétale et animale?

3) assimilation de l'azote par les plantes
a) cas des symbioses ex des légumineuses
utilisation directe de la forme NH4
montrer chaine synthèse Aa
b) prélèvement dans le sol
nécessite transformation en NH4
=> 2H 2e- NO3- => NO2- H2O enzyme cytosolique inductible : nitrate réductase
=> 8H NO2- 6e- => NH4 2H2O nitrite réductase

4) assimilation de l'azote par les animaux
montrer des chaines alimentaires : passe obligatoirement par un fixateur d'azote au début d'1 chaine alimentaire


transition : L'azote ainsi assimilé au niveau des plantes et du plancton entre ensuite dans la chaine alimentaire et est consommé par la biomasse animale. pour que l'équilibre soit maintenu, de l'azote doit donc retourner au sol et à l'atmosphère

II) de la biomasse à l'atmosphère
1) excrétion azotée animale
L'azote peut être transformé en ammoniac (NH3), urée (CH4ON2) ou acide urique (C5H4O3N4) selon l'organisme cf figure 9-13 p 379 Schmidt-Nielsen. détailler un peu un exemple de chaque => retour vers réservoir sol

2) traitement des déchets azotés dans le sol
décomposition des organismes morts, des excrétions et déjections par des bactéries => acides aminés
Aa => bactéries ammonifiantes (ex Clostridium) => NH4 +
NH4 +=> bactéries nitrifiantes => nitrates ==> stock principal d'azote dans le sol
==> perdu dans les sédiments (environ 10t/an)
==> bactéries dénitrifiantes (ex : Thiobacillus denitrifians) => N2 qui retourne à l'atmosphère niveau terrestre environ 130t/an et niveau océan environ 110t/an (240t)

transition : montrer le schéma bilan => tout passe par le sol: rôle clé dans le cycle


III) le sol : le plateau-tournant du cycle de l'azote
1) bilan apport vs prélevé par les plantes
apport 130t/an. prélevé environ 240t => déséquilibre nécessite apport anthropique par engrais
2) conséquences de la transformation des sols
disparition des plantes qui prélèvent l'azote dans le sol ==> désequilibre local dans le cycle avec une diminution du stock du sol (entrainés par lessivage) => appauvrissement des sols en composés azotés, eutrophisation des eaux => changement écosystème

conclusion
revenir sur le schéma bilan : bilan non équilibré => existe des sources d'azote qui n'implique pas les etre vivants : fixation par les éclairs et dilution dans les eaux de pluies
l'azote est souvent un facteur limitant pour les cultures. intéret économique de trouver la balance entre apport pour les cultures et pollution des eaux par eutrophisation

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Lun 16 Mar - 17:30

j'ai trouvé de nouvelles infos dans les bouquins achetés aujourd'hui, je vais peut-etre modifer certains trucs mias pas sûre d'avoir le tmeps aujourd'hui....

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par ange35 le Lun 16 Mar - 17:33

ça, c'est de l'investissement utile Twisted Evil

ange35

Messages : 586
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 38
Localisation : Tachkent - Ouzbékistan

http://ouzbeklife.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Lun 16 Mar - 18:12

Participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

introduction
Sur Terre, l'azote est réparti en 3 grands réservoirs (dessiner les 3 grands réservoirs avec les chiffres donnés après et compléter au fur et à mesure des flux mis en évidence) pour ça, on peut se baser sur la figure 4-27 du nouveau Meyer (en espérant qu’il soit à la liste et pour la conclusion on montre 1 transparent où il y a la totalité du cycle… pour montrer que c’est plus complexe non ?

l'atmosphère dont le N2 représente 78% -> 3,9.109 t d'Azote
=> le sol -> 9,5.104t, dans lequel l'azote est réparti entre les nitrates NO2-(forme majoritaire), les nitrites NO3- et les ammonium (ou sous forme d'ammoniac selon le pH) + sédiments et roches 4.108t
=> la biomasse -> 3.5.104t pour laquelle l'azote est un des constituants indispensable montrer plantes avec sol en carence d'azote? utilisé pour les acides nucléiques et les protéines (formule générale d'1 acide aminé)

Il existe des échanges entre ces 3 réservoirs, bien que la quantité d'azote dans chaque réserovir reste constante : il existe donc un cycle où ce que chaque réservoir perd, il le récupère par un autre réservoir?

PB : Quelle partie du cycle sont imputables à des êtres vivants?

I) de l'atmosphère à la biomasse
1) fixation biologique de l'azote
représente 150 à 190 millions de tonne par an (environ 140t/an niveau terrestre et 30t/an niveau océan)
possible uniquement pour des organismes procaryotes, libres ou en symbiose avec des racines de plantes (ex : rhizobium des légumineuses)=> processus niveau réservoir SOL
mise en évidence de a symbiose par expérience de coloration de racine de trèfle/ coupe => coloration rosée par leghémoglobine, ajout bleu de méthylène colore bactéries. si possible comparer croissance légumineuse en présence bactéries et en milieu sans bactérie...
transformation de l'azote atmosphérique en ammoniac : N2 3H2 => 2NH3 enzyme clé = dinitrogénase nécessite énergie apportée par ATP ex : Azotobacter, Clostridium, Cyanobactéries

transition : composition d'1 sol en composés azotés : pas que sous forme NH3. D'où viennent les nitrates et les nitrites?

2) transformation de l'azote dans le sol
transformation en nitrates par des bactéries de genre Nitrosomonas et Nitrococcus
transformation des nitrates en nitrites par les bactéries nitrifiantes genre Nitrobacter

transition : comment l'azote contenu dans le sol parvient-il à la biomasse végétale et animale?

3) assimilation de l'azote par les plantes
a) cas des symbioses ex des associations Légumineuses-Rhizobium
utilisation directe de la forme NH4+
montrer chaîne synthèse Aa
b) prélèvement dans le sol

NH4 direct dans les sols acides ou marécageux

Utilisation des nitrates dans les sols oxygénés mais nécessite leur transformation en NH4+
=> 2H 2e- NO3- => NO2- H2O enzyme cytosolique inductible : nitrate réductase
=> 8H NO2- 6e- => NH4+ + 2H2O nitrite réductase

4) assimilation de l'azote par les animaux
montrer des chaînes alimentaires : passe obligatoirement par un fixateur d'azote au début d'1 chaîne alimentaire


transition : L'azote ainsi assimilé au niveau des plantes et du plancton entre ensuite dans la chaine alimentaire et est consommé par la biomasse animale. pour que l'équilibre soit maintenu, de l'azote doit donc retourner au sol et à l'atmosphère

II) de la biomasse à l'atmosphère
1) excrétion azotée animale
L'azote peut être transformé en ammoniac (NH3), urée (CH4ON2) ou acide urique (C5H4O3N4) selon l'organisme cf figure 9-13 p 379 Schmidt-Nielsen. détailler un peu un exemple de chaque => retour vers réservoir sol

2) la minéralisation par les décomposeurs
décomposition des organismes morts, des excrétions et déjections par des bactéries => acides aminés
Aa => bactéries ammonifiantes (ex Clostridium) => NH4 +
NH4 +=> bactéries nitrifiantes => nitrates ==> stock principal d'azote dans le sol à nouveau disponible pour la biomasse
==> perdu dans les sédiments (environ 10t/an)
==> bactéries dénitrifiantes (ex : Thiobacillus denitrifians, Pseudomonas) (conditions anaérobies) => N2 qui retourne à l'atmosphère niveau terrestre environ 130t/an et niveau océan environ 110t/an (240t)

transition : montrer le schéma bilan => tout passe par le sol: rôle clé dans le cycle


III) le sol : le plateau-tournant du cycle de l'azote

1) à différents sols différentes caractéristiques

figure 17-3 du Dajoz : cycle de l’azote dans 4 écosystèmes

faire une étude rapide du document
prairie fauchée => déséquilibre nécessite apport anthropique d’azote par engrais pour compenser la perte due à la récolte
2) conséquences de la transformation des sols
déforestation =>disparition des plantes qui prélèvent l'azote dans le sol ==> déséquilibre local dans le cycle avec une diminution du stock du sol (entraînés par lessivage) => appauvrissement des sols en composés azotés, eutrophisation des eaux => changement écosystème


sur-saturation d’engrais => développement favorisé de plantes nitratophiles

conclusion
revenir sur le schéma bilan : bilan non équilibré => existe des sources d'azote qui n'implique pas les êtres vivants : fixation par les éclairs et dilution dans les eaux de pluies
l'azote est souvent un facteur limitant pour les cultures. intérêt économique de trouver la balance entre apport pour les cultures et pollution des eaux par eutrophisation

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Mar 17 Mar - 16:15

EUH je veux pas faire ma Lévogyre (je rigole hein, le prend pas mal!!!!) mias aucune critique surce plan? il est bien? je passe à autre chose?

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Cattina le Mar 17 Mar - 16:57

Lol, j'adore... Marie Anne, désolée mais c'est drôle !!! lol!

J'y reviens quand j'ai le temps n'hésite pas à le rappeler, ok ? Embarassed (un peu overbookée en ce moment, ça va se calmer...)

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Marie B. le Mer 18 Mar - 12:32

voilà encore un plan, qui prend le sujet sous un autre angle en fait....
alors maintenant c'est plus 1 plan mais 2 qu'il va falloir critiquer!!! ca vous apprendra à me faire attendre :langue: :na:

Spoiler:
:ange: :rire:


introduction

Sur Terre, l'azote est réparti en 3 grands réservoirs montrer schéma simplifié cycle azote
=> l'atmosphère dont le N2 représente 78% -> 3,9.109 t
=> le sol -> 9,5.104t, dans lequel l'azote est réparti entre les nitrates NO2-(forme majoritaire), les nitrites NO3- et les ammonium (ou sous forme d'ammoniac selon le pH) sédiments et roches 4.108t
=> la biomasse -> 3.5.104tpour laquelle l'azote est un des constituants indispensable utilisé pour les acides nucléiques et les protéines formule générale d'1 acide aminé

L'azote existe donc sous 2 formes principales : l'azote organique (Protéines, acn, urée) et inorganique (N2, nitrates, nitrites et ammoniac). Des transformations chimiques sont nécessaires pour passer d'une forme à l'autre, ceci est l'oeuvre des êtres vivants


I) passage d'un azote inorganique à un azote organique

1)fixation de l'azote atmosphérique
représente 150 à 190 millions de tonne par an (environ 140t/an niveau terrestre et 30t/an niveau océan)
possible uniquement pour des organismes procaryotes, libres ou en symbiose avec des racines de plantes (ex : rhizobium des légumineuses)=> processus niveau réservoir SOL
mise en évidence de a symbiose par expérience de coloration de racine de trèfle/ coupe => coloration rosée par leghémoglobine, ajout bleu de méthylène colore bactéries. si possible comparer croissance légumineuse en présence bactéries et en milieu sans bactérie...
transformation de l'azote atmosphérique en ammoniac : N2 3H2 => 2NH3 enzyme clé = dinitrogénase nécessite énergie apportée par ATP ex : Azotobacter, Clostridium, Cyanobactéries


Etude composition sol : présence d'azote sous d'autres formes : nitrites et nitrates. D'où viennent-ils


2) nitrification
transformation en nitrates par des bactéries de genre Nitrosomonas et Nitrococcus
transformation des nitrates en nitrites par les bactéries nitrifiantes genre Nitrobacter

Chez les êtres vivants, l'azote est trouvé dasn l'urée, les protéines et les acides nucléiques principalement, ces transformations sont réalisées par les plantes

3) assimilation par les plantes
a) cas des symbioses ex des associations Légumineuses-Rhizobium
utilisation directe de la forme NH4
montrer chaîne synthèse Aa
b) prélèvement dans le sol
NH4 direct dans les sols acides ou marécageux
Utilisation des nitrates dans les sols oxygénés mais nécessite leur transformation en NH4
=> 2H 2e- NO3- => NO2- H2O enzyme cytosolique inductible : nitrate réductase
=> 8H NO2- 6e- => NH4 2H2O nitrite réductase

c) l'azote assimilé par les plantes fournit toute la biomasse
chaine alimentaire

pour que le cycle biogéochimique soit équilibré, il faut que l'azote inorganique transformé en azote organique soir restitué

II) passage d'une forme organique à une forme inorganique
1) excrétion azotée
L'azote peut être transformé en ammoniac (NH3), urée (CH4ON2) ou acide urique (C5H4O3N4) selon l'organisme cf figure 9-13 p 379 Schmidt-Nielsen. détailler un peu un exemple de chaque => retour vers réservoir sol

2) minéralisation
décomposition des organismes morts, des excrétions et déjections par des bactéries et champignons=> acides aminés
Aa => bactéries ammonifiantes (ex Clostridium]) => NH4
NH4 => bactéries nitrifiantes => nitrates ==> stock principal d'azote dans le sol à nouveau disponible pour la biomasse
==> perdu dans les sédiments environ 10t/an)
==> bactéries dénitrifiantes (ex : Thiobacillus denitrifians, Pseudomonas, champignons]) (conditions anaérobies) => N2 qui retourne à l'atmosphère niveau terrestre environ 130t/an et niveau océan environ 110t/an (240t)

Le passage d'une forme de stockage d'azote à l'autre passe principalement par l'intervention d'êtres vivants, ainsi, tout changement affectant les organismes mis en jeu dasn ce cycle aura un impact sur le cycle.


III) un équilibre fragile dont les écosystèmes sont la clé
1) à différents écosystèmes différents caractéristiques du cycle

figure 17-3 du Dajoz : cycle de l’azote dans 4 écosystèmes

faire une étude rapide du document
prairie fauchée => déséquilibre nécessite apport anthropique d’azote par engrais pour compenser la perte due à la récolte


2) conséquences de la transformation des sols]
déforestation =>disparition des plantes qui prélèvent l'azote dans le sol ==> déséquilibre local dans le cycle avec une diminution du stock du sol (entraînés par lessivage) => appauvrissement des sols en composés azotés, eutrophisation des eaux => changement écosystème

sur-saturation d’engrais => développement favorisé de plantes nitratophiles


Conclusion
revenir sur le schéma bilan : bilan non équilibré => existe des processus de transformation de l'azote qui n'impliquent pas les êtres vivants : fixation par les éclairs et dilution dans les eaux de pluies
l'azote est souvent un facteur limitant pour les cultures. intérêt économique de trouver la balance entre apport pour les cultures et pollution des eaux par eutrophisation




:au boulot:

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par sabinem le Mer 18 Mar - 19:29

marieb148 a écrit:EUH je veux pas faire ma Lévogyre (je rigole hein, le prend pas mal!!!!) mias aucune critique surce plan? il est bien? je passe à autre chose?


Désolée des conseils de classe lundi et mardi => bloquée au bahut où je ne peux pas me connecter au forum "site censuré" Shocked .... et aujourd'hui les enfants .... mais je profiterais de votre intense travail de 9h à 10h sur le PTL3 cheers pour revenir sur tes 2 plans :sautille:
Sabine

sabinem

Messages : 401
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Cattina le Mer 18 Mar - 21:03

Bon, moi, je mange, et j'y reviens !!! Smile

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par colisa le Mer 18 Mar - 21:34

quelques remarques au passage, je préfère la logique de ton premier plan ou sinon faut revoir les titres pour le schéma tu pars du cycle générl et complète les parties avec les êtres vivants ou tu le construit en entier au fur et à mesure?..

Participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

introduction
Sur Terre, l'azote est réparti en 3 grands réservoirs (dessiner les 3 grands réservoirs avec les chiffres donnés après et compléter au fur et à mesure des flux mis en évidence)
=> l'atmosphère dont le N2 représente 78% -> 3.8.109 t d'Azote
=> le sol, dans lequel l'azote est réparti entre les nitrates NO2-(forme majoritaire), les nitrites NO3- et les ammonium (ou sous forme d'ammoniac selon le pH)
=> la biomasse pour laquelle l'azote est un des constituants indispensable montrer plantes avec sol en carence d'azote? utilisé pour les acides nucléiques et les protéines (formule générale d'1 acide aminé)
sol + plante -> 98000t d'azote
Il existe des échanges entre ces 3 réservoirs, bien que la quantité d'azote dans chaque réserovir reste constante : il existe donc un cycle où ce que chaque réservoir perd, il le récupère par un autre réservoir?
définition de biogéochimique?
PB : Quelle partie du cycle sont imputables à des êtres vivants?

I) de l'atmosphère à la biomasse
1) fixation biologique de l'azote
représente 150 à 190 millions de tonne par an (environ 140t/an niveau terrestre et 30t/an niveau océan)
possible uniquement pour des organismes procaryotes, libres ou en symbiose avec des racines de plantes (ex : rhizobium des légumineuses)=> processus niveau réservoir SOL
mise en évidence de a symbiose par expérience de coloration de racine de trèfle/ coupe => coloration rosée par leghémoglobine, ajout bleu de méthylène colore bactéries. si possible comparer croissance légumineuse en présence bactéries et en milieu sans bactérie...
il y a aussi des nodules sur des tiges de plante tropicales avec fixation directe de l azote atmosphérique...
transformation de l'azote atmosphérique en ammoniac : N2 3H2 => 2NH3 enzyme clé = dinitrogénase nécessite énergie apportée par ATP ex : Azotobacter, Clostridium, bactéries photosynthétiques

transition : composition d'1 sol en composés azotés : pas que sous forme NH3. D'où viennent les nitrates et les nitrites?

2) transformation de l'azote dans le sol
transformation en nitrates par des bactéries de genre Nitrosomonas et Nitrococcussupport, photo?
transformation des nitrates en nitrites par les bactéries nitrifiantes genre Nitrobacter

trnasition : comment l'azote contenu dans le sol parvient-il à la biomasse végétale et animale?

3) assimilation de l'azote par les plantes
a) cas des symbioses ex des légumineuses
utilisation directe de la forme NH4
montrer chaine synthèse Aa
b) prélèvement dans le sol
nécessite transformation en NH4
=> 2H 2e- NO3- => NO2- H2O enzyme cytosolique inductible : nitrate réductase
=> 8H NO2- 6e- => NH4 2H2O nitrite réductase

4) assimilation de l'azote par les animaux on peut aussi le mettre dans le II non?
montrer des chaines alimentaires : passe obligatoirement par un fixateur d'azote au début d'1 chaine alimentaire


transition : L'azote ainsi assimilé au niveau des plantes et du plancton entre ensuite dans la chaine alimentaire et est consommé par la biomasse animale. pour que l'équilibre soit maintenu, de l'azote doit donc retourner au sol et à l'atmosphère

II) de la biomasse à l'atmosphère
1) excrétion azotée animale
L'azote peut être transformé en ammoniac (NH3), urée (CH4ON2) ou acide urique (C5H4O3N4) selon l'organisme cf figure 9-13 p 379 Schmidt-Nielsen. détailler un peu un exemple de chaque => retour vers réservoir sol

2) traitement des déchets azotés dans le solet les océans....tu reste trop sur du terrestre
décomposition des organismes morts, des excrétions et déjections par des bactéries => acides aminés
Aa => bactéries ammonifiantes (ex Clostridium) => NH4 +
NH4 +=> bactéries nitrifiantes => nitrates ==> stock principal d'azote dans le sol
==> perdu dans les sédiments (environ 10t/an) stokage?
==> bactéries dénitrifiantes (ex : Thiobacillus denitrifians) => N2 qui retourne à l'atmosphère niveau terrestre environ 130t/an et niveau océan environ 110t/an (240t)

transition : montrer le schéma bilan => tout passe par le sol: rôle clé dans le cycleet les océans cela se passe ou dans l eau ou dans le sol?


III) le sol : le plateau-tournant du cycle de l'azote titre bof, si tout pars du sol on sort d'un cycle, je préfère le titre du III de ton 2eme plan...
1) bilan apport vs prélevé par les plantes
apport 130t/an. prélevé environ 240t => déséquilibre nécessite apport anthropique par engrais
2) conséquences de la transformation des sols
disparition des plantes qui prélèvent l'azote dans le sol ==> désequilibre local dans le cycle avec une diminution du stock du sol (entrainés par lessivage) => appauvrissement des sols en composés azotés, eutrophisation des eaux => changement écosystèmeje pense ici qu il faudrait aussi parler de l aspect qualitatif et pas que quantitatif, la demande des plantes en azote est variable au cours du temps d ou une gestion raisonnée des engrais

conclusion
revenir sur le schéma bilan : bilan non équilibré => existe des sources d'azote qui n'implique pas les etre vivants : fixation par les éclairs et dilution dans les eaux de pluies
l'azote est souvent un facteur limitant pour les cultures. intéret économique de trouver la balance entre apport pour les cultures et pollution des eaux par eutrophisation[/quote]

colisa

Messages : 348
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: participation des êtres vivants au cycle biogéochimique de l'azote

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum