Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par djoul le Dim 28 Sep - 13:23

Salut!

Un petit plan de BV... encore! (c'est pas moi qui choisi... c'est mon frère! il doit choisir un premier numéro correspondant à une page, puis un deuxième numéro correspondant au sujet... C'est un moyen comme un autre pour bosser! ) bref!

Donc le rameau feuillé des Angio, pas si simple...

J'ai pas vraiment de plan, mais plusieurs idées et j'aimerai savoir ce que vous en pensez...

Rameau feuillé = succession de noeuds et d'entre-noeuds + ramifications... Se termine par le bourgeon terminal contenant le méristème végétatif...

Plasticité = capacité de se modifier, de changer...

Que pensez-vous de ces "définitions"?

Ensuite je pensais comme problème : "en quoi le rameau feuillé des angio représente-t-il une unité capable de se modifier?" (bon... peut être à reformuler... certainement m^me!)

Comme grandes lignes:
- la croissance grâce au méristème végétatif
- la ramification
- la transformation du méristème végé en m. floral ??HS???
- l'apparition des tissus secondaires: bois et liège chez les angio dicot.
- les feuilles: formation et chute...

Du coup, je pensais découper le sujet ainsi:
- unité et plasticité de la morphologie: avec la croissance, la ramification, les feuilles
- unité et plasticité anatomique: avec les tissus, notament les tissus secondaires.
- unité et plasticité dans la fonction: photosynthèse, port, et reproduction (quand présence des fleurs). Aussi la classif de Raunkier (le rameau feuillé peut disparaître à la mauvaise saison et se reformer totalement)

Il y aussi les gènes de développement...

Donc, des idées, mais difficile à organiser... :confused: Si jamais vous avez d'autres idées, des pistes etc, elles sont les bienvenues!

Merci

djoul

Messages : 189
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 32
Localisation : Douai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par Cattina le Dim 28 Sep - 14:57

Sympa le premier sujet donné par le frère... Eh beh...

Bah c'est malin, j'aurai du réfléchir avant de lire, maintenant, je bloque sur tes idées... qui sont bien, je pense.

Non, je ne pense pas que la transformation du méristème végé en m. floral soit HS, ça fait partie de la plasticité. Même si of course, faut pas en faire une tartine...

Les gènes de développement ? Je vois pas trop pour le rameau feuillé (oui, ok pour la fleur, mais là, je sais pas...) Ah si tu veux dire dans le méristème ?

Je vais essayer de réfléchir en faisant abstraction de ce que t'as dit...

Bon courage !

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par colisa le Dim 28 Sep - 16:28

du moment que le meristème terminal se transforme en meristème floral on sort du rameau feuillé?
pour les gènes de devoloppemnt sur arabidopsis tu as WUS et STM et CLv pour la différenciation

colisa

Messages : 348
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par colisa le Dim 28 Sep - 17:14

les tissus secondaires sont ausssi à l'origine d'une croissanxce en épaisseur...

colisa

Messages : 348
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par djoul le Dim 28 Sep - 18:31

oui, je veux parler des gènes du développement dans le méristème végé. WUS, STM, CLV

En tout cas merci, je vais essayer de mijoter un p'tit plan... a tout'!

djoul

Messages : 189
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 32
Localisation : Douai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par djoul le Mar 30 Sep - 12:10

Intro :
Les angiospermes sont les plantes à fleurs. Elles présentent une grande diversité de formes et de tailles : arbres, arbustes, herbes, plantes grimpantes, aquatiques… On distingue chez les angiospermes les Monocotylédones (grpe monophylétique) des angiospermes dicotylédones. Chez ses dernières l’appareil végétatif aérien apparaît sous la forme d’un rameau feuillé, c'est-à-dire d’une succession de nœuds et d’entres nœuds. Ce rameau feuillé représente une unité au sein des angiospermes dicotylédones, cependant lorsqu’on observe différents représentants et leur évolution au cours de leur vie et/ou des saisons, on constate que le rameau feuillé change ; qu’il présente une certaine plasticité.
En quoi le rameau feuillé des angiospermes représente-t-il une unité capable de se modifier ?

Nous verrons que le rameau feuillé des angiospermes présente une unité de morphologie, d’anatomie et également de fonction, mais qu’il a la capacité d’évoluer au sein de ces unités.

I.Unité et plasticité morphologique.

A.Une organisation commune.

Regarder un arbre jeune, une tige feuillée de compagnon blanc (par exemple)
Rameau présente toujours un succession de nœuds et d’entres nœuds.
Nœud Surprisedù prennent naissance les ramifications, les feuilles.
Entre nœuds : allongés.
A l’extrémité de chaque rameau :bourgeon terminal.
A l’aisselle des feuilles, et des rameaux: bourgeon axillaire.

Il existe une unité dans l’organisation morphologique du rameau feuillé, cependant cette morphologie évolue au cours de la vie de la plante.

B.Plasticité au cours de la vie de la plante.

Comparaison arbre jeune et d’un arbre âgé :
-croissance en longueur : elle se traduit par l’allongement des entre nœuds. Proposer une courbe de croissance de l’arbre : sigmoïde [Physiologie végétale - tome 2 Heller. P22] croissance d’abord lente, puis accélération jusqu’à un maximum et ensuite croissance stagne.
-Ramification. Différents « types » de ramification : type arbre (ce sont les bourgeons axillaires juste sous l’apical qui se dvp = acrotone. Et rameau inf plus grand = hypotone) type buisson (ce sont les bourgeons axillaires les plus loin de l’apical qui se dvp = basitone. Rameau sup plus dvp = épitone)
-Croissance en largeur. Calcul de la largeur du tronc par exemple. Courbes [peut être dans le Raven ? Botanique ? ou le 3ème dont je ne sais plus le nom !]

La morphologie du rameau feuillé évolue également au cours des saisons.

C.Plasticité au cours des saisons.

1.Différentes évolution.
Classification de Raunckiaer : phanérophytes, chaméphytes, hémicryptophytes, géophytes, thérophytes.

2.Le cas des phanérophytes.
Chute des feuilles à l’automne. Le facteur qui contrôle cette chute est la diminution de la luminosité : modification de la photopériode. Ceci entraîne une modification dans la synthèse des phytohormones : éthylène responsable [Physiologie végétale - tome 2 Heller p123,124]

Cette unité et plasticité de la morphologie se retrouve également en profondeur à l’échelle anatomique.

II.Unité et plasticité anatomique.

A.Une unité des tissus.

1.Dans l’organisation.
Observer différentes coupes transversales et longitudinales de rameau feuillé.
Cylindre central : péricycle, xylème, phloème, endoderme.
Parenchymes : cortical, médullaire
Epiderme

2.Dans la mise en place.
Les gènes du développement dans le méristème végétatif : [Physiologie végétale - tome 2 Heller p290 et suivantes]
WUS : s’exprime au centre du méristème. Maintien l’identité méristèmatique.
STM : maintien l’état indifférencié des cellules. Inhibe le gène CLV
CLV 1,2,3 : « stimule » la migration et la différenciation cellulaire

Existe en plus des signaux intercellulaires qui sont des informations de position et qui permettent à la cellule « de savoir » en quoi elle doit se différencier.
donc, mise en place des différents tissus.

B.Plasticité des tissus aux cours de la vie de la plante.

Observation d’une tige de sureau jeune et plus âgée (où on voit des tissus secondaires)
Formation à partir du cambium libéro ligneux du xylème II = bois, et du phloème II = liber.
Les divisions cellulaires sont perpendiculaires à l’axe de l’organe. (anticline ou péricline ??) d’où une croissance en largueur du rameau.
Aussi cambium subéro phellodermique : suber (à l’ext ?) et le phelloderme.

La plasticité morphologique et anatomique a des conséquences sur les fonctions du rameau feuillé des angiospermes.

III.Unité et plasticité fonctionnelle.

A.Rameau feuillé et soutien.

Avec les tissus lignifiés. Accentué par les tissus secondaires (bois): croissance en hauteur très importante.

B.Rameau feuillé et nutrition.

Les feuilles: photosynthèse
Les tissus conducteurs du cylindre central: conduction de la sève
Cette fonction varie au cours de la vie de plante et également avec les saisons ( chute des feuilles en automne: diminution de la photosynthèse. Lorsque les vaisseaux conducteurs se vident pour l’hiver (aoutaison) plus de conduction …)
Possibilité d’une hypertrophie de du rameau: réserves.

C.Rameau feuillé et reproduction.

1.La naissance des fleurs.
Mise en évidence que le méristème caulinaire végé se transforme en méristème floral.
Evocation florale, initiation florale…
Gènes du développement intervenant dans le virage floral [Physiologie végétale - tome 2 Heller p300 et suivantes] (gènes homéotiques, gènes cadastraux etc !)

2.De la nutrition à la reproduction.
Fleur = édifice complexe permettant la reproduction de la plante. Le rameau acquiert donc la fonction de reproduction de la plante.
Puis il porte les fruits…

Conclusion… Suspect je ne suis vraiment pas inspirée pour les conclusion, c'est une catastrophe!

J'attends vos critiques! What a Face merci!

djoul

Messages : 189
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 32
Localisation : Douai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par colisa le Mar 30 Sep - 13:09

j'ai parcouru vite fait (suis un peu faignante doit venir de ma localisation...)
2 remarques
après tout un post ou on dit que les dicot n 'éxistent plus tu nous parles en intro des ... dicots Very Happy met au moins des guillemets.
ensuite dans ton plan je trouve qu on ne voit pas suffisamment l'interaction génotype et environnement or pour moi l'unité vient d'une part du génotype (unité entre les individus d'une même espèce) ou de l'environnement (ex port en drapeau...) d'ou une grande plasticité pour d'adapter aux conditions environementales...
ensuite attention à pas trop détailler la repro fleurs fruits car ce n'est plus un rameau feuillé...

colisa

Messages : 348
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par Cattina le Mar 30 Sep - 13:16

colisa a écrit:après tout un post ou on dit que les dicot n 'éxistent plus tu nous parles en intro des ... dicots Very Happy met au moins des guillemets.
Si c'est bon comme Juie le dit, si elle ne met pas de majuscule et s'en sert comme adjectif. Ce sont des angiospermes à deux cotylédons, des angiospermes dicotylédones. Ca marche je pense !

Pour la suite, je verrai ça en rentrant !

Courage !

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par colisa le Mar 30 Sep - 13:29

dans ce cas on peut étudier l unité et la diversité des nageoires des poissons... Wink
les doubles cotylédons étant un caractère plésiomorphe....
perso je pense que les correcteurs sont moins à cheval que pour reptile et poissons car la nouvelle classification des angio est plus récente mais si tu mets des guillemets tu montres que tu sais que tu l'utilise comme adjectif et que ce n'est plus un groupe...

colisa

Messages : 348
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par Cattina le Mar 30 Sep - 13:33

Non car poisson n'est pas un adjectif lol!... OK, alors il vaut mieux dire à deux cotylédons sans les guillemets... Mais ici, ça me choque vraiment pas parceque Julie a mis la majuscule à Monocot, et pas à dicot, donc au contraire, ça montre qu'elle a bien compris la nuance. Sauf qu'à l'oral, on ne voit pas les majuscules Wink

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par djoul le Mar 30 Sep - 14:18

après tout un post ou on dit que les dicot n 'éxistent plus tu nous parles en intro des ... dicots met au moins des guillemets.

Je l'ai utilisé comme adjectif ici. Où sinon il faudrait dire (donc à l'oral) qu'on appelait anciennement les dicot. mais bon... si on dit "les angio dicot" d'un côté et "Monocot" de l'autre, ça passerait je pense. non?

on ne voit pas suffisamment l'interaction génotype et environnement or pour moi l'unité vient d'une part du génotype (unité entre les individus d'une même espèce) ou de l'environnement (ex port en drapeau...) d'ou une grande plasticité pour d'adapter aux conditions environementales...
J'ai pourtant mis le contrôle génétique dans les sous parties montrant qu'il existe une unité. (II.A.2). Ensuite honnêtement je ne sais pas exactement comment l'environnement modifie l'expression des gènes...
"Plasticité au cours des saisons" pour s'adapter aux contraintes des différentes saisons. Par exemple la chute des feuilles en automne...
je ne sais pas... Je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que tu veux dire en fait... désolée Neutral

djoul

Messages : 189
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 32
Localisation : Douai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par colisa le Mar 30 Sep - 14:40

A aucun moment tu parles des ports différents pour une même espèce suivant l'environnement ex pin en milieu venté ou non
marguerite des montagnes et des plaines....
pour la croissance en longueur certe varie au cours de la vie d'une plante mais est modulé par l'exposition (lumière ou non, arbre isolé ou non )stratégie différente du hetre et du chene = composante génétique
.
Différentes évolution.
Classification de Raunckiaer : phanérophytes, chaméphytes, hémicryptophytes, géophytes, thérophytes.
certe il y a donc une composante génétique mais une jacinthe ne va pas pousser en même temps dans les alpes en corse ou en région parisienne.... donc magré un controle génétique il y a une plasticité dans la mise en place qui est du à l'environnement....
pour moi les termes unité et plasticité renvoient aux interactions du génotype et de l'environnement.
pour ton III cela va dépendre de comment tu vas le rédiger mais attention aux redites avec le port, et le changement avec les saisons..
je sais pas si j ai été plus claire scratch
bon courage

colisa

Messages : 348
Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par djoul le Mar 30 Sep - 15:42

Ok, oui je comprends mieux Smile

Alors, je suis d'accord, je n'ai assez insisté sur l'environnement...

Dans ce cas, dans le I, au lieu de faire C.Plasticité au cours des saisons je ferai plutôt C. Plasticité face aux facteurs de l'environnement et là, justement parler des différents ports, de l'Arabette cultivée en montagne ou en plaine (c'est bien avec l'arabette l'exemple "bateau"?) bref, de l'influence de la luminosité (sur la croissance, la chute des feuilles...) de la température, des facteurs mécaniques comme le vent. en précisant bien que cela modifie l'unité "dictée" par le génome...

djoul

Messages : 189
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 32
Localisation : Douai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par djoul le Dim 5 Oct - 16:22

Me revoici sur ce sujet! j'ai apporté les modifications donc ton avait parlé...

Intro :
Les angiospermes sont les plantes à fleurs. Elles présentent une grande diversité de formes et de tailles : arbres, arbustes, herbes, plantes grimpantes, aquatiques… On distingue chez les angiospermes les Monocotylédones (grpe monophylétique) des angiospermes dicotylédones. Chez ses dernières l’appareil végétatif aérien apparaît sous la forme d’un rameau feuillé, c'est-à-dire d’une succession de nœuds et d’entres nœuds. Ce rameau feuillé représente une unité au sein des angiospermes dicotylédones, cependant lorsqu’on observe différents représentants et leur évolution au cours de leur vie et/ou des saisons, on constate que le rameau feuillé change ; qu’il présente une certaine plasticité.
En quoi le rameau feuillé des angiospermes représente-t-il une unité capable de se modifier ?

Nous verrons que le rameau feuillé des angiospermes présente une unité de morphologie, d’anatomie et également de fonction, mais qu’il a la capacité d’évoluer au sein de ces unités.

I.Unité et plasticité morphologique.

A.Une organisation commune.

Regarder un arbre jeune, une tige feuillée de compagnon blanc (par exemple)
Rameau présente toujours un succession de nœuds et d’entres nœuds.
Nœud  où prennent naissance les ramifications, les feuilles.
Entre nœuds  allongés.
A l’extrémité de chaque rameau  bourgeon terminal.
A l’aisselle des feuilles, et des rameaux  bourgeon axillaire.

Il existe une unité dans l’organisation morphologique du rameau feuillé, cependant cette morphologie évolue au cours de la vie de la plante.

B.Plasticité au cours de la vie de la plante.

Comparaison arbre jeune et d’un arbre âgé :
-croissance en longueur : elle se traduit par l’allongement des entre nœuds. Proposer une courbe de croissance de l’arbre : sigmoïde [Physiologie végétale - tome 2 Heller. P22] croissance d’abord lente, puis accélération jusqu’à un maximum et ensuite croissance stagne.
-Ramification. Différents « types » de ramification : type arbre (ce sont les bourgeons axillaires juste sous l’apical qui se dvp = acrotone. Et rameau inf plus grand = hypotone) type buisson (ce sont les bourgeons axillaires les plus loin de l’apical qui se dvp = basitone. Rameau sup plus dvp = épitone)
-Croissance en largeur. Calcul de la largeur du tronc par exemple. Courbes [peut être dans le Raven ? Botanique ? ou le 3ème dont je ne sais plus le nom !]

La morphologie du rameau feuillé évolue également avec l'environnement.

C.Plasticité face aux facteurs de l’environnement
Une même espèce placée à des endroits différents présentera une plasticité face aux facteurs de l’environnement.

1.des facteurs mécaniques.
-le vent : par exemple le port en drapeau (prendre des photos pour illustrer)
-l’eau.

2.Des facteurs énergétiques.
-la lumière : quantité de lumière dispo modifie la morphologie. Exemple de l’étiolement. De la forme des plantes qui vont chercher la lumière. Problème de la compétition pour accéder à la lumière.
Chute des feuilles à l’automne. Le facteur qui contrôle cette chute est la diminution de la luminosité : modification de la photopériode. Ceci entraîne une modification dans la synthèse des phytohormones : éthylène responsable [Physiologie végétale - tome 2 Heller p123,124]

-La température. Plasticité de la morphologie pour faire face au froid : Classification de Raunckiaer : phanérophytes, chaméphytes, hémicryptophytes, géophytes, thérophytes.
Quand chaleur importante (sécheresse) il y a chute des feuilles pour protéger la plante de la déshydratation et du phénomène de cavitation.
Les facteurs environnementaux interviennent sur l’expression du génome aboutissant à une plasticité permettant à la plante de faire face à ces facteurs.

Cette unité et plasticité de la morphologie se retrouve également en profondeur à l’échelle anatomique.

II.Unité et plasticité anatomique.

A.Une unité des tissus.

1.Dans l’organisation.
Observer différentes coupes transversales et longitudinales de rameau feuillé.
Cylindre central : péricycle, xylème, phloème, endoderme.
Parenchymes : cortical, médullaire
Epiderme

2.Dans la mise en place.
Les gènes du développement dans le méristème végétatif : [Physiologie végétale - tome 2 Heller p290 et suivantes]
WUS : s’exprime au centre du méristème. Maintien l’identité méristèmatique.
STM : maintien l’état indifférencié des cellules. Inhibe le gène CLV
CLV 1,2,3 : « stimule » la migration et la différenciation cellulaire

Existe en plus des signaux intercellulaires qui sont des informations de position et qui permettent à la cellule « de savoir » en quoi elle doit se différencier.
 mise en place des différents tissus.

B.Plasticité des tissus aux cours de la vie de la plante.

Observation d’une tige de sureau jeune et plus âgée (où on voit des tissus secondaires)
Formation à partir du cambium libéro ligneux du xylème II = bois, et du phloème II = liber.
Les divisions cellulaires sont perpendiculaires à l’axe de l’organe. (anticline ou péricline ??) d’où une croissance en largueur du rameau.
Aussi cambium subéro phellodermique : suber (à l’ext ?) et le phelloderme.

La plasticité morphologique et anatomique a des conséquences sur les fonctions du rameau feuillé des angiospermes.

III.Unité et plasticité fonctionnelle.

A.Rameau feuillé et soutien.

Avec les tissus lignifiés. Accentué par les tissus secondaires (bois)  croissance en hauteur très importante.

B.Rameau feuillé et nutrition.

Les feuilles  photosynthèse
Les tissus conducteurs du cylindre central  conduction de la sève
Cette fonction varie au cours de la vie de plante et également avec les saisons ( chute des feuilles en automne  diminution de la photosynthèse. Lorsque les vaisseaux conducteurs se vident pour l’hiver (aoutaison) plus de conduction …)
Possibilité d’une hypertrophie de du rameau  réserves.

C.Rameau feuillé et reproduction.

1.La naissance des fleurs.
Mise en évidence que le méristème caulinaire végé se transforme en méristème floral.
Evocation florale, initiation florale…
Gènes du développement intervenant dans le virage floral [Physiologie végétale - tome 2 Heller p300 et suivantes] (gènes homéotiques, gènes cadastraux etc !)

2.De la nutrition à la reproduction.
Fleur = édifice complexe permettant la reproduction de la plante. Le rameau acquiert donc la fonction de reproduction de la plante.
Puis il porte les fruits…

Conclusion
Il existe donc bien une unité du rameau feuillé des angiospermes, cette unité étant dictée par le génome, cependant le rameau feuillé présente également une plasticité répondant aux facteurs environnementaux face auxquels la plante n’a pas d’autre choix que de s’adapter…

Voilà...
J'espère que c'est un peu mieux comme ça... Question

djoul

Messages : 189
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 32
Localisation : Douai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par Manoo le Dim 5 Oct - 19:51

salut Julie

bon ben la BV c'est pas trop mon domaine de prédilection
mais je trouve que ton plan colle au sujet

juste dans le III A tu parles de quoi? de la différenciation?
il me semble que comme tissus de soutien il n'y ait pas que les tissus lignifiés (faut que je revois ça moi... ) si?

bon courage

_________________
Manoo

Manoo

Messages : 2543
Date d'inscription : 16/09/2008

http://cid-1a197fd79fea5c25.spaces.live.com/default.aspx?_c02_vw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par djoul le Dim 5 Oct - 20:59

il me semble que comme tissus de soutien il n'y ait pas que les tissus lignifiés (faut que je revois ça moi... ) si?

Les tissus lignifié et aussi les tissus dont les parois sont épaissies comme les collenchymes (paroi épaissies par des dépôts de cellulose). ensuite les sclérenchymes c'est de la lignine... et puis pour le soutien il y a aussi tout simplement la turgescence (cf le brun d'herbe, la fleur qui fâne...)
Je ne sais pas si j'oublie des choses ou si je dis des bêtises, mais c'est ce qu'il me reste dans la tête... (valeur sûre???mdr Neutral )

Toujours est-il que dans mon III j'insisterai qand même plus sur le rôle du bois.

Voilou

djoul

Messages : 189
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 32
Localisation : Douai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par Cattina le Dim 5 Oct - 22:10

Mes remarques en gras et en orange...

Intro :
Les angiospermes sont les plantes à fleurs. Elles présentent une grande diversité de formes et de tailles : arbres, arbustes, herbes, plantes grimpantes, aquatiques… On distingue chez les angiospermes les Monocotylédones (grpe monophylétique) des angiospermes dicotylédones. Chez ses dernières l’appareil végétatif aérien apparaît sous la forme d’un rameau feuillé, c'est-à-dire d’une succession de nœuds et d’entres nœuds. Ce rameau feuillé représente une unité au sein des angiospermes dicotylédones, cependant lorsqu’on observe différents représentants et leur évolution au cours de leur vie et/ou des saisons, on constate que le rameau feuillé change ; qu’il présente une certaine plasticité.
En quoi le rameau feuillé des angiospermes représente-t-il une unité capable de se modifier ?

Nous verrons que le rameau feuillé des angiospermes présente une unité de morphologie, d’anatomie et également de fonction, mais qu’il a la capacité d’évoluer au sein de ces unités.

I.Unité et plasticité morphologique.
A.Une organisation commune.

B.Plasticité au cours de la vie de la plante. Titre trop long à mon avis, et idem pour le C... Pourquoi pas "B. Une plasticité interne" et "C. Une plasticité externe" encore que, c'est un peu ambigü avec interne et externe au rameau feuillé... Ah oui, j'avais pensé "C. Une plasticité environnementale".

C.Plasticité face aux facteurs de l’environnement
Ok tu parles des morphogenèses. Faut-il parler des tropismes à votre avis ??? J'en sais rien, je demande... Wink

II.Unité et plasticité anatomique.
A.Une unité des tissus
1.Dans l’organisation.
2.Dans la mise en place.
RAS

B.Plasticité des tissus aux cours de la vie de la plante. Idem, long... Est-il déjà utile de répéter "des tissus" ? Pour éviter le A. unité et le B. plasticité... Peut être mettre "B. Des évolutions avec l'âge" ? C'est une proposition, je n'en suis pas très satisfaite...

III.Unité et plasticité fonctionnelle.
A.Rameau feuillé et soutien.
B.Rameau feuillé et nutrition.
C.Rameau feuillé et reproduction.
Alors là, dans les titres, unité et diversité ne ressortent pas assez à mon goût... (je suis chiante sur les titres, c'est parceque je suis ok avec le contenu, donc autant pousser ailleurs, non ?) En fait, A et B, c'est unité et C c'est diversité ? Donc je ferai A. des fonctions permanentes avec 1. un rôle de soutien et 2. un rôle de nutrition, et B. des fonctions variables avec la reproduction mais aussi, et tu l'as oublié le rôle de réserve. Et dans la reproduction, n'oublie pas la reproduction asexuée...

Conclusion
Il existe donc bien une unité du rameau feuillé des angiospermes, cette unité étant dictée par le génome, cependant le rameau feuillé présente également une plasticité répondant aux facteurs environnementaux face auxquels la plante n’a pas d’autre choix que de s’adapter…
Euh, je dirai pas ça comme ça... On dirait que des fois, la plante a le choix... C'est juste la formulation qui me gène...

Voilà...
J'espère que c'est un peu mieux comme ça... Question
[/quote]
Ben moi j'aime bien, tout y est, je pense, à part deux oublis dans le III, enfin, vous me direz si vous êtes ok ? Donc voilà, je pense que tu peux boucler ça et passer au super sujet que ton frère a tiré pour toi Laughing

Bon courage !!!

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par djoul le Mar 7 Oct - 19:24

Merci!

je suis d'accord avec les remarques.

Je pensais avoir parlé des réserves dans le rôle de nutrition... je sais plus. lol. En tout cas j'y avais pensé! Smile

J'apporte les petites modif, et hop! (non t'es pas chiante, c'est bien, il faut! Wink

djoul

Messages : 189
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 32
Localisation : Douai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Unité et plasticité du rameau feuillé des angiospermes (agreg ext : spé B)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum