Les matrices extracellulaires (PDS3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les matrices extracellulaires (PDS3)

Message par Manoo le Lun 20 Oct - 21:46

Voici le plan adopté finalement pour ce PDS n°3...


Les matrices extracellulaires

Biblio :
-perso :fiches du Callen
-Karp G. (2004). - Biologie cellulaire et moléculaire.De Boeck éd.
-Campbell N. A. & Reece J. B.(2004).
-Biologie. De Boeck éd. è Pas la peine d’aller regarder dedans il n’y a presque rien

Introduction :
Description cellule et on arrive à la matrice par comparaison de plusieurs
cellules (diapo/ photos MEB).
Mise en évidence au MEB de structure(s) extérieures à la cellule (p245 fig 7-2 karp)
Culture de fibroblastes mise en évidence de la synthèse de ces structures par la cellule elle-même.
Extracellulaire donc à l’extérieur de la cellule

Matrices donc structure complexe et architecturée (attention : ne pas oublier plasma est une matrice extracellulaire à mettre dans le développement)
À voir et à étudier
-dans le vivant (Bactéries, végétaux, animaux, champignons)
-au sein d’un même organisme (Tube digestif, hématies, GB)
(Matrice extracellulaire = MEC)

Pb : quelles sont les fonctions des MEC et comment réalisent-elles ces fonctions ?

Au tableau : tableau comparatif rempli au fur et à mesure des exemples de la composition rôles des MEC dans les différents groupes

I] Des cadres morpho-structuraux

A/ des cadres cellulaires

1- rigides
Fonction de soutien/maintien de la cellule
Pression de turgescence / osmotique chez les végétaux et champignons (faire une manip)
protoplastes « fragile » en absence de paroi
Chez les végétaux = grâce au réseau fibrillaire de cellulose matrice acellulosique (schéma de la structure moléculaire de la paroi végétale)
Chez les champignons : chitine peptidogycanes

2-extensibles
Plasticité et élasticité de la paroi
-Exemple des cellules végétales
Importance dans la croissance
=> Élongation cellulaire
Disposition hélicoïdes des fibrilles
Rôle de l’auxine sur l’acidification des composés pariétaux
-Exemple chez les animaux
Élastine des vaisseaux sanguins

T : pour la cellule et pour l’ensemble des cellules c-à-d tissus la MEC a aussi rôle de maintien

B/ Des consolidations tissulaires

1- Grâce aux adhérences

a) cellules-cellules
-Différence entre les « algues » procaryotes et les « végétaux » à port dressé
Lamelle moyenne liant les cellules
-Chez les « animaux » desmosomes,

b) cellules-matrices
-chez les « animaux » : adhérence lame basale-cellule : hémidesmosomes des cellules épithéliales par exemple
- adhérences focales

2- Grâce à leur rigidité
=>« animaux »
-Tissus osseux: MEC de phosphate de calcium
- tendon (collagène)
- stroma de la cornéeen contre plaqué : rigide et transparente (collagène) (p 248 KARP)
=> « Végétaux » : collenchyme

C/ Des barrières (limitantes)

1- à l’échelle cellulaire
-Protections mécaniques contre les entrées de corps étrangers dans la cellule (bactérie par exemple)
-limite l’entrée de l’eau dans les
cellules végétales

2- à l’échelle tissulaire
-Imperméabilité de certaines structures (exosquelettes = chitine)


Cl : oblige une certaine immobilité cellulaire surtout concernant les végétaux

T : cependant, immobilité apparente cache une activité au sein de cette paroi en effet sa plasticité en est un premier signe.

II] Des systèmes dynamiques et fonctionnels

A / Des systèmes de défenses

1- protections physiques
Peut varier en cas d’agression (augmentation de la densité de fibres)
=> Défenses acquises chez les végétaux
=> Tissus cicatriciel riche en MEC

2-protections enzymatiques
-Bactéries : digestion des agents étrangers dans la paroi muréique par des enzymes

B/ Importance dans les fonctions cellulaires
- chez « animaux » Digestion de la MEC cellules de cartilage ou cellules épithéliales de glande mammaires diminution de l’activité de synthèse de sécrétion des cellules, ajout d’éléments matriciels reprise de l’activité. (fig p 267 KARP)
Autre exemple plus précis schéma (existe dans le Richard et al partie digestion) fuzz (glycolcalyx) des anthérocytes digestion par piégeage
des macromolécules favorise action des enzymes => absorption du nutriment résultant

(Ici j’hésite parce que cen’est pas la fonction cellulaire elle-même qui est touchée mais la fonction du
tissu voir de l’organe dans la digestion des macromolécules)


T : fonction cellulaire est liée à différenciation

C/Importance dans la vie cellulaire

1- croissance et division cellulaire
-Inhibition de contact
-cellules épidermiques reçoivent des signaux de la lame basale=>division

2-différenciation cellulaire
-Différenciation cellulaire acquisition de la
paroi I puis II chez les végétaux => port des végétaux (exemple lignification)
-Ossification rôle « local » et au niveau de l’organisme

3- survie cellulaire
-Cellules se développent sur substrat (matrice) et meurt en suspension
-Contact avec matrice =signaux de vie


III] Des lieux d’échanges et de transferts

A/ Des transferts d’informations

1- Des systèmes de reconnaissance
-Reconnaissance d’éléments étrangers ou cancérigène par les cellules du système immunitaire/ groupes sanguins (intégrines) et réaction d'agglutination
-Cellules malignes perdent contrôle ce qui est lié à intégrines, se développe en suspension alors qu’une cellule bénigne se développe sur substrat et meurt en suspension intégrine : outside-in et inside-out

2-Des systèmes de signalisation
Des systèmes de « routage » dans le développement
Migration cellulaire : développement/migration de la crête neurale (mise en évidence par pigmentation)
Rôle des fibronectines


3-Des systèmes de communication

a)longue distance
Ex: plasma = liquide circulant qui permet communication entre 2 cellules, 2 tissus, voir 2 organes

b)courte distance
Ex jonction neuromusculaire ...
Lame basale responsable de la reconstruction synaptique avec liaison grâce notamment à l'agrine (cf Purves)

B/des échanges de matière

1- Des réserves mobilisables
-MEC des tissus osseux = réserves de calcium, restituées si besoin est (Des systèmes de transferts de matières)
-Réserves d’eaux aussi par sa structure poreuses et richesses en éléments ioniques qui « attirent » l’eau ce qui fait d’elle des réserves minérales également
-Réserves nutritives

2- des structures filtrantes
-Rôle de barrière sélective : filtration glomérulaire où la lame basale (MEC) est sélective
-desmosome, jonction serrées, plasmodesmes

Cl : la composition est +/- équivalente dans tous les groupes
-présence d’éléments rigides
-présence d’éléments aqueux
Le tout formant une sorte de gel plus moins compact /- hydraté
Rôles aux niveaux
-cellulaires
-tissulaires
-de l’organisme

Ouverture
Nombreuses pathologies ayant pour origine une mutation dans les
séquences des gènes codant pour les éléments de la MEC donnent un exemple précis


Dernière édition par Manoo le Mar 21 Oct - 15:03, édité 1 fois

_________________
Manoo

Manoo

Messages : 2543
Date d'inscription : 16/09/2008

http://cid-1a197fd79fea5c25.spaces.live.com/default.aspx?_c02_vw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matrices extracellulaires (PDS3)

Message par Cattina le Lun 20 Oct - 21:48

Et le tableau...

Fonctions/propriétés
Animaux
Végétaux
Champignons
Bactéries
Rigidité
Collagène
Trame cellulosique

Contre plaqué
Chitine

Contre plaqué aussi non ????
Peptidiglycanes
Transparence
Collagène en contre plaqué
Cuticule ?




Elasticité
Elastine






Plasticité

Interaction cellulose/hémicellulose ?
Cellulose des oomycètes


Solubilité (réserves d’eau)

Paroie mucilagineuse des « algues »
Glucanes


Protection
Sécrétion d’exosquelette (chitine, calcaire)




capsule
Soutien
Phosphate de calcium
Lignine




Signalisation
Fibronectine






Transduction signaux
Intégrines via fibronectine et récepteurs cellulaires






Communication à distance
Plasma






Communication courte distance
Agrine







_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matrices extracellulaires (PDS3)

Message par Davidus le Mar 21 Oct - 0:06


Davidus

Messages : 627
Date d'inscription : 27/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matrices extracellulaires (PDS3)

Message par cocotruc le Mar 21 Oct - 8:32

C'est super!!!
(c'est limite nous macher le boulot... Crying or Very sad )
(je dis ça, parce que j'ai pas participé à ce plan... Mad )

cocotruc

Messages : 1031
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 44
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matrices extracellulaires (PDS3)

Message par Manoo le Mar 21 Oct - 12:42

2- à l’échelle tissulaire
-Imperméabilité de certaines structures (exosquelettes = chitine) ????????????
à chercher
cheers
in - Callen J.-C. (1999) – Biologie cellulaire. Des molécules aux organismes. Dunod éd.

j'ai oublié de regarder sa déf de MEC (
Embarassed ) je mets quand même le passage je relèverai sa déf plus tard
(il me semble que la mienne vient de lui)
mais dans la partie qui y est consacrée ce passage :


Rôle de remplissage et de consolidation des tissus


Les exosquelettes sont des matrices sécrétées pas les cellules de l’épiderme unistratifié de certains animaux ; lorsque ceux-ci sont aquatiques, cette matrice est souvent minéralisée par du CaCO3.
On peut citer à ce sujet la coquille des mollusques carapaces de crustacés (formées d’un mélanges de chitines et de protéines, et calcifiées), ou exosquelette +/- épais des Cnidaires (par exemples les coraux) ; celui des Insectes est constitué, par contre, uniquement de chitine et de protéines.
On rappelle aussi l’exemple de la tunique des Tuniciers, qui est un exosquelette épais, très riche en eau, contenant divers glycosaminoglycanes, et renforcé par des fibres de cellulose. La cellulose et la chitine sont d’ailleurs 2 molécules qui se ressemblent beaucoup : ce sont toutes 2 des polysaccharides de types beta (1-4) ; un groupement OH est simplement remplacé dans la seconde par un aminoacétyle, au niveau du glucose

en plus par hasard (enfin presque je bossais sur le thème mais je ne cherchais pas ça (de toute façon quand on cherche un truc on le trouve pas hein!!! c'est plus tard qu'on trouve!)

ouf je n'ai pas appris des bétises

_________________
Manoo

Manoo

Messages : 2543
Date d'inscription : 16/09/2008

http://cid-1a197fd79fea5c25.spaces.live.com/default.aspx?_c02_vw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matrices extracellulaires (PDS3)

Message par Manoo le Mar 21 Oct - 14:42

grosse erreur

les phanères c'est du cytosquelette
ils sont formés de kératine et la kératine c'est un FI !!!!!!!!!!!!

Evil or Very Mad bounce :boulet du jour

_________________
Manoo

Manoo

Messages : 2543
Date d'inscription : 16/09/2008

http://cid-1a197fd79fea5c25.spaces.live.com/default.aspx?_c02_vw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matrices extracellulaires (PDS3)

Message par Cattina le Mar 21 Oct - 14:45

cocotruc a écrit:(je dis ça, parce que j'ai pas participé à ce plan... Mad )
En même temps, t'as pas la seule, y'a que Julie et Manoo qui s'y sont risquées... C'est vrai qu'il n'est pas enthousiasmant, je l'avais choisi pour ça Wink

Mais je répète, je mets ça, et après, c'est à votre rythme, vous avez tous des obligations, diverses et variées, normal que vous puissiez pas tout suivre...

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matrices extracellulaires (PDS3)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum