L'érosion, leçon 5ème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'érosion, leçon 5ème

Message par Julie le Mer 24 Fév - 18:23

L’érosion, leçon 5ème

Introduction :

- Bibliographie : « Ce que disent les pierres » Mattauer, « Dictionnaire de géologie »Foucault et Raoult, « Géologie de la surface » Campy et Macaire (sans l’avoir vu !), « Sciences de la terre et de l’univers » Brahic (idem).

- En 5ème, premier abord des élèves sur les sciences de la Terre, une approche du fonctionnement de la planète se double de l’objectif d’une éducation à l’environnement. Les cours sont à raison d’une heure par semaine, avec une heure quinzaine en classe dédoublée, ce qui facilite la mise en autonomie de l’élève dans des activités pratiques ou de recherche, seul ou en groupe.

- Le thème dans lequel s’inscrit la leçon : « Géologie externe : évolution des paysages », pour une durée de 17 heures, a pour but de faire découvrir la structure superficielle de notre planète ainsi que certains mécanismes de son évolution. On va aussi en profiter pour faire découvrir les méthodes d’investigation du géologue, et des déductions faites en se rapportant à des phénomènes actuels, comparables aux observations de terrain.

- Les acquis des élèves : ils ont pu voir en physique-chimie le cycle de l’eau : la notion de ruissellement, l’origine des pluies leur est connue. En sixième, en SVT, ils ont vu la composition d’un sol : en partie, de la matière minérale provenant de la transformation de
la matière organique et des roches du sous-sol.

- La leçon « l’érosion » se situe en début de thème. Elle va durer environ 6 heures.

Activité 0 : situation déclenchante : observation du paysage autour du collège + réalisation d’un croquis du paysage (doc : photo p 59 Mattauer)

C’est l’occasion de donner des bases méthodologiques sur « comment réaliser un croquis de paysage », en décomplexant les élèves qui se jugent mauvais en dessin. Ces bases seront réinvestis lors de la sortie de terrain.

* Orientation du dessin grâce à la boussole

  • Délimiter un cadre
  • Nommer les reliefs, les villages
  • Représenter les affleurements
    visibles
  • Représenter la végétation
  • Hydrographie.
Le paysage est différent selon l’endroit où l’on regarde. Par endroits, il semble « creusé » par la pluie ou la rivière.

Certains élèves à ce niveau ont déjà entendu parler de l’action de l’eau, ils peuvent connaitre le terme d’érosion. Il faut que tous sachent de quoi on parle.

Activité 1 : recherche de la définition de « érosion » (doc : recherche internet ou Dictionnaire de géologie, puis simplifiée)

L’érosion : c’est l’ensemble des phénomènes qui, à la surface du sol, enlèvent tout ou partie des terrains existants et modifient ainsi le relief.

Problème : l’érosion, comment ça marche ? et quelles en sont les conséquences ?

1. Facteurs responsable de l’érosion

Activité 2 : sortie sur le terrain et étude de deux paysages locaux : (carte géologique Lodève) + prélèvement échantillons de roche (calcaire et marne, granite) : dans le lit d’une rivière, dans des zones où la roches est moins érodée.

Les roches constituant le sous-sol subissent à la surface de la Terre une érosion dont l’eau est le principal agent.

Activité 3 : TP : propriétés des roches de la sortie vis-à-vis de l’eau (cohérence, porosité, perméabilité…)

Les roches résistent plus ou moins à l’action de l’eau : ainsi, le calcaire est facilement érodé, il laisse des résidus argileux ; le granite est plus difficile à éroder.

2. Conséquences de l’érosion sur les paysages :

Activité 4 : maquette : modélisation de la mise en circulation des particules issues de l’érosion (Brahic ?)

Au cours de l’érosion des roches, des particules de différentes tailles peuvent s’accumuler sur place et participer à la formation d’un sol, ou être entraînées par des agents de transport, comme l’eau ou le vent.

Activité 5 : étude de photos : lit de rivière, ravin, falaise (prises par les élèves pendant la sortie)

(Je pense ici l’exercice intégré, par une suite de questions amenant au concept que les trois photos résument une histoire à trois étapes différentes).

Le modelé actuel du paysage résulte de l’action de l’eau sur les roches

Activité 6 : construction d’un schéma expliquant le modelé du paysage (+ initiation à l’idée d’actualisme)

3. Conséquences de l’érosion pour l’Homme :

Activité 7 : Recherche sur internet d’articles du journal local sur les dernières inondations : chercher des conséquences de
l’érosion brutale des terrains (glissement de terrain, rupture de digue, inondations de ville)


L’érosion des terrains peut amener à des conséquences plus ou moins graves.

Activité 8 : modélisation : comparaison de l’effet de l’érosion sur un sol nu et sur un sol couvert de végétation + photos de
digues du Rhône ( ?) avec plantation d’arbres


L’Homme peut prévenir certaines catastrophes naturelles en limitant l’érosion.

Conclusion :

- Bilan, retour au schéma bilan en ajoutant les actions de l’Homme.

- Ouverture : les élèves verront ensuite dans le thème l’avenir des particules arrachées par l’érosion : les sédiments, et leur transformation en roches sédimentaires, lesquelles peuvent contenir des fossiles d’organismes passés. Ce sera l’occasion de travailler sur la notion d’actualisme pour comprendre comment les géologues peuvent utiliser les indices des roches en surface pour reconstituer l’histoire d’une région. En 4ème, ils verront le fonctionnement de la planète mais avec des causes internes. Ces
notions seront ensuite reprises au lycée, en terminale S spé, avec l’évolution des climats et des niveaux des mers dont on connait des traces grâce à l’érosion.

Julie

Messages: 989
Date d'inscription: 23/09/2008
Age: 37
Localisation: montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum