coopération intraspécifique et evolution biologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

coopération intraspécifique et evolution biologique

Message par gide le Mar 23 Juin - 0:24

Salut a tous !
Je débarque du M1 BGSTU à l'ups Toulouse, ne m'attendant pas à l'admissibilité je suis un peu largué et dépassé par cette préparation à l'oral.

Ce sujet m'a posé pas mal de souci.
après réflexion je proposerais:

Introduction
Définition des termes du sujet:
Coopération intraspécifique: organisation collective au sein d'une espece.
évolution biologique: modification des espèces au cours du temps en relation aux contraintes du milieux.
l'évolution est considéré comme admise elle n’est pas a justifier / a la coopération.

Problématique: en quoi la coopération intraspécifique peut est elle être facteur d'évolution ? Quels en sont les illustrations dans le mode vivant ?
L'illustration servira à répondre à la première interrogation.

  1. I) des unicellulaires aux pluricellulaires.

  • 1.1) bactérie et biofilm

"Communication" entre individu au sein du biofilm permet régulation génétique à l'échelle de la "colonie": économie énergie, rendement,

  • 1.2) cyanobacterie: nostoc

Formation d'hétérocyste: differenciation de certain membre de la colonie: spécialisation: efficacité, rendement, compétitivité

  • 1.3) amibe

Forme de survie sur pédicelle: suicide de certain pour la survie du groupe

  • 1.4) volvox


CCL: chez l'unicellulaire la coopération entre individu permet d'augmenter l'efficacité du groupe, permet la spécialisation
entre parenthèse: point de vue évolutif vers les métazoaires
cf: éponge dont les individus ne forme pas un ensemble exclusif (séparation reconstitution)

Transition/rupture avec ce point de vue large et il me semble excessivement casse gueule.



  1. II) comportement animal et préservation de l'espèce

(souvent la vie en société se présente comme une nécessité pour la survie face a des individus plus compétitifs)

  • 2.1) fourmis


  • 2.2) oiseaux

ex: célibataire aidant les couples a construire leur nid etc ...

  • 3.3) les suricates

parc qu’ils me font trop marrer

  • 3.4) l'homme

Sédentarisation: explosion de la culture humaine: impacte sur habitat, exploitation, jusqu'aux mégalopoles et au taylorisme



CCL: Plusieurs échelles de temps, plusieurs orientations.
Spécialisation cellulaire permise par la vie en colonie, image marquante de la transition uni a pluricellulaire. Explosion des métazoaires.
puis plus anecdotique: la vie en société présente au sein de plusieurs taxons: spécialisation des individus et non plus des cellules. Sélection des comportements.
[list=1][*]

gide
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: coopération intraspécifique et evolution biologique

Message par Julie le Mar 23 Juin - 1:09

Aucun exemple végétal possible?

Julie

Messages : 989
Date d'inscription : 23/09/2008
Age : 39
Localisation : montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: coopération intraspécifique et evolution biologique

Message par gide le Mar 23 Juin - 1:16

si production de molécule de signalisation par certaines espèces lorsqu'elles se font brouter, et qui induisent une réaction de défense chez les individus alentours. ex acacia, avec induction de tanin via la signalisation (je ne sais plus avec quel animal brouteur ce mécanisme est souvent présenté)

gide
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: coopération intraspécifique et evolution biologique

Message par gide le Mar 23 Juin - 1:25

antilope vs acacia induit éthylène provoque expression tanin (fait précipiter protéine rendant immangeable)
je n'ai pas plus d'info, certainement que éthylène n'est pas seul, cela représente une ligne d'un cours de physio veg.

gide
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: coopération intraspécifique et evolution biologique

Message par Julie le Mar 23 Juin - 6:32

oui, les phytohormones ne sont pas assez développées, d'autant qu'elles font s'échapper des règles:
couramment, les végétaux ne sont pas, comme les animaux, dotés d'un système nerveux avec des organes ou cellules sensorielles. MAIS ils ont une "certaine sensibilité"
couramment, les hormones circulent dans le milieu intérieur, MAIS, les phytohormones agissent parfois comme des phéromones, entre congénères.

Julie

Messages : 989
Date d'inscription : 23/09/2008
Age : 39
Localisation : montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: coopération intraspécifique et evolution biologique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum