LES SubductionS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES SubductionS

Message par Cattina le Lun 11 Mai - 20:11

Bonsoir,

C’est quelqu’un qui m’a dit que... non, non, je ne fais pas de propagande pour Mme S. rassurez vous... !

Juste qu’on m’a tenu au courant de ce qui se dit sur un autre forum, celui d’un certain organisme de formation à distance...

Alors il m’a semblé important de remettre un peu d’ordre là dedans...
1.Par rigueur intellectuelle et scientifique
2.Parce que je sais que c’est important pour les concours : preuve perso, on m’a interrogée là-dessus la première fois que j’ai passé l'agrég...

Donc, quand on vous parle de subduction, évidemment, la première à laquelle vous pensez, enfin, les premières auxquelles vous pensez, sont les subductions océaniques, aussi appelées de type A. On en distingue 2 : la subduction océan/océan quand une lithosphère océanique passe sous une lithosphère océanique, ou océan/continent, quand une lithosphère océanique passe sous une lithosphère continentale.
C’est effectivement la plus importante en « volume » de croûte recyclée, puisqu’elle conduit au recyclage de la croûte océanique formée au niveau des dorsales (la longueur de toutes les subductions, tous types confondus, est égale à celle des dorsales océaniques...)

On en distingue de 2 types, sur lesquels je ne reviendrais pas (sauf si vous le voulez... demandez !)
a.le type Marianne ou subduction froide
b. le type Chili ou subduction chaude

sachant que ces deux types sont des extrêmes et qu’il existe entre deux tous les intermédiaires possibles et imaginables.

Jusque là, rien que du classique, et connu par la plupart d’entre vous.

Là où le bât blesse, c’est quand on s’arrête là. NON !!! ! La subduction océanique n’est pas la seule subduction !!! Il en existe un autre type : la subduction continentale, ou subduction de type B ou subduction continent/continent. Elles ont lieu lors de la collision continentale (d’où les éventuelles questions des membres du jury quand vous passez sur une leçon sur les Alpes...) et représentent près de 12 000 km. Elle est notamment mise en évidence par le métamorphisme UHP à coésite dans les Alpes franco-italiennes, mais aussi par ex par les microdiamants au Kazakstan...

C’est pourquoi limiter la subduction à celle de type A est une grave erreur !!!

Retenez la définition générale de la subduction : ensembles des phénomènes correspondant au plongement d'une plaque océanique ou d'une plaque continentale : subduction océanique pour le plongement d'une plaque océanique sous un continent (océan/continent) ou sous une autre plaque océanique (océan/océan) ou subduction continentale (continent/continent).

Source : Dictionnaire de la tectonique des plaques et de la géodynamique, JM VILA (pages 354/355)


Dernière édition par Cattina le Mar 12 Mai - 8:06, édité 1 fois

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES SubductionS

Message par Marie B. le Mar 12 Mai - 7:24

Cattina a écrit:
Bonsoir,

C’est quelqu’un qui m’a dit que... non, non, je ne fais pas de propagande pour Mme S. rassurez vous... !

Juste qu’on m’a tenu au courant de ce qui se dit sur un autre forum, celui d’un certain organisme de formation à distance...

Alors il m’a semblé important de remettre un peu d’ordre là dedans...
1.Par rigueur intellectuelle et scientifique
2.Parce que je sais que c’est important pour les concours : preuve perso, on m’a interrogée là-dessus la première fois que j’ai passé l'agrég...

Donc, quand on vous parle de subduction, évidemment, la première à laquelle vous pensez, enfin, les premières auxquelles vous pensez, sont les subductions océaniques, aussi appelées de type A. On en distingue 2 : la subduction océan/océan quand une lithosphère océanique passe sous une lithosphère continentale océanique, ou océan/continent, quand une lithosphère océanique passe sous une lithosphère continentale.
C’est effectivement la plus importante en « volume » de croûte recyclée, puisqu’elle conduit au recyclage de la croûte océanique formée au niveau des dorsales (la longueur de toutes les subductions, tous types confondus, est égale à celle des dorsales océaniques...)

On en distingue de 2 types, sur lesquels je ne reviendrais pas (sauf si vous le voulez... demandez !)
a.le type Marianne ou subduction froide
b. le type Chili ou subduction chaude

sachant que ces deux types sont des extrêmes et qu’il existe entre deux tous les intermédiaires possibles et imaginables.

Jusque là, rien que du classique, et connu par la plupart d’entre vous.

Là où le bât blesse, c’est quand on s’arrête là. NON !!! ! La subduction océanique n’est pas la seule subduction !!! Il en existe un autre type : la subduction continentale, ou subduction de type B ou subduction continent/continent. Elles ont lieu lors de la collision continentale (d’où les éventuelles questions des membres du jury quand vous passez sur une leçon sur les Alpes...) et représentent près de 12 000 km. Elle est notamment mise en évidence par le métamorphisme UHP à coésite dans les Alpes franco-italiennes, mais aussi par ex par les microdiamants au Kazakstan...

C’est pourquoi limiter la subduction à celle de type A est une grave erreur !!!

Retenez la définition générale de la subduction : ensembles des phénomènes correspondant au plongement d'une plaque océanique ou d'une plaque continentale : subduction océanique pour le plongement d'une plaque océanique sous un continent (océan/continent) ou sous une autre plaque océanique (océan/océan) ou subduction continentale (continent/continent).

Source : Dictionnaire de la tectonique des plaques et de la géodynamique, JM VILA (pages 354/355)

Marie B.

Messages : 929
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 36
Localisation : toulouse

http://photosprofsvt.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES SubductionS

Message par Cattina le Mar 12 Mai - 8:07

Merci Marie pour ta lecture minutieuse, c'est corrigé !! Smile

_________________
Catherine - Je continue de penser à vous...

Cattina

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/09/2008
Age : 32
Localisation : Chez les Ch'tis...

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES SubductionS

Message par *milou* le Mar 12 Mai - 10:01

Merci à toi Cattina!!! c'est bon pour moi! par d'erreur de ce côté là!! pour une fois chui au courant!!! (quoi? comment ça moi aussi g fait cette erreur qd g t en prépa???)

*milou*

Messages : 480
Date d'inscription : 20/09/2008
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES SubductionS

Message par peripatus le Mar 12 Mai - 11:21

A ce sujet, je vous recommande la lecture de certains articles de feu Maurice Mattauer (Et oui, ce grand manitou de la géologie de terrain vient de nous quitter, quelle tristesse), surtout, dans le PLS de novembre 2001 intitulé "Coésite et formation des montagnes" et, éventuellement, celui de mai 2002 intitulé "La tectonique sous les plaques".
Il est clairement fait mention de la subduction continentale et de façon très pédagogique
Si besoin pour ces articles, contactez moi en messagerie privée.

peripatus

Messages : 293
Date d'inscription : 18/09/2008
Age : 43
Localisation : Rhône

http://picasaweb.google.fr/fr.huxley

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES SubductionS

Message par Manoo le Mar 12 Mai - 11:27

Sad ben j'étais pas au courant!
en effet ses bouquins sont tellement bien fait et illustrés à souhait! (d'ailleurs me semble que ce sont les articles pls dont tu parles en format broché )

_________________
Manoo

Manoo

Messages : 2543
Date d'inscription : 16/09/2008

http://cid-1a197fd79fea5c25.spaces.live.com/default.aspx?_c02_vw

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES SubductionS

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum